Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Tours Serge Babary officialise sa candidature aux sénatoriales

vendredi 25 août 2017 à 15:45 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Serge Babary, 71 ans, conduira la liste "Les Républicains" aux élections sénatoriales le 24 septembre prochain en Indre-et-Loire. Il a officialisé sa candidature à Crissay-sur-Manse. Serge Babary, en raison du cumul, va devoir quitter la mairie de Tours 3 ans après son élection.

Serge Babary va devoir quitter la mairie de Tours
Serge Babary va devoir quitter la mairie de Tours © Maxppp - Patrice Deschamps/La Nouvelle République

Il faisait planer le doute depuis plusieurs mois, et ce malgré le retrait de son principal concurrent, le président du département Jean-Gérard Paumier début juillet. C'est finalement depuis le petit village de Crissay-sur-Manse, classé plus beau village de France, que Serge Babary a officialisé sa candidature pour les élections Sénatoriales à la fin du mois de septembre.

Serge Babary avec Isabelle Raimond-Pavero et Antoine Trystram - Radio France
Serge Babary avec Isabelle Raimond-Pavero et Antoine Trystram © Radio France - Xavier Louvel

Je vais continuer à me battre pour la Touraine, la Métropole. Il n'y a pas d'abandon

Sur la liste de Serge Babary, on retrouvera en deuxième position Isabelle Raimond-Pavero, vice-présidente du Conseil Départemental, et le maire de Semblançay, Antoine Trystram, troisième sur la liste. L'élection pour renouveler les 3 sénateurs du département aura lieu le 24 septembre. Seuls les 1544 grands électeurs du département pourront prendre part au vote. C'est un scrutin au suffrage indirect. Dans cette élection où la droite part favorite, de part le résultat des précédents scrutins, Les Républicains espèrent obtenir 2 places de sénateurs, même si la concurrence est rude.

L'affiche de campagne des Républicains pour les sénatoriales en Indre-et-Loire - Radio France
L'affiche de campagne des Républicains pour les sénatoriales en Indre-et-Loire © Radio France - Xavier Louvel

Une dizaine de listes en présence

En face de la liste des Républicains, on trouvera une liste En Marche avec l'ex PS Marine Chaigneau, une liste UDI, avec Pierre Louault, le président des maires d'Indre-et-Loire. Il devrait y avoir aussi une liste PS, une liste FN, une liste France Insoumise/PC. Par ailleurs, la maire de St Règle, Christine Fauquet est elle aussi candidate tout comme le maire de Chambray, Christian Gatard, et aussi la sénatrice PS sortante, Stéphanie Riocreux. Les 2 autres sénateurs, Marie-France Beaufils, maire PC de St Pierre-des-Corps et Jeans-Jacques Filleul, ex-PS, qui ne se représente pas.

Cette candidature de Serge Babary, attise en tout cas les critiques de l'opposition de gauche qui moque le slogan de campagne de Serge Babary à l'époque : 100% Maire.

Qui pour succéder à Serge Babary à la mairie de Tours ?

En raison de la loi sur le non-cumul, le maire de Tours Serge Babary va devoir quitter son mandat, 3 ans après son élection à la mairie de Tours. Ce dernier, qui avait pourtant fièrement revendiqué son bilan de mi-mandat en juin dernier, souhaite que la transition entre lui et son successeur se passe dans la sérénité. Il pourrait donc adouber son fidèle premier-adjoint, Jacques Chevchenko qui récemment dans la Nouvelle République déclarait "que la fonction de premier adjoint est de succéder au maire". On parle aussi d'Yves Massot, mais d'autres adjoints pourraient bien sortir du bois : Thibault Coulon, Christophe Bouchet, Xavier Dateu ou encore Olivier Lebreton.

Je n'ai pas de candidat, ni de dauphin

Le maire de Tours a expliqué qu'il n'avait pas de dauphin. J'ai organisé les choses pour que les candidats se fassent connaître au sein du groupe majoritaire. On présentera un candidat devant l'ensemble du conseil municipal. Mais Serge Babary a rappelé que tout se mettra en oeuvre à partir du 25 septembre, après les élections sénatoriales.