Politique

Le maire de Tulle Bernard Combes brigue l'investiture socialiste pour les législatives de 2017 en Corrèze

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin vendredi 11 novembre 2016 à 16:16

Bernard Combes est actuellement maire de Tulle, vice-président de l'Agglo et conseiller départemental.
Bernard Combes est actuellement maire de Tulle, vice-président de l'Agglo et conseiller départemental. © Radio France - Philippe Graziani

Bernard Combes est candidat pour les législatives de juin 2017 sur la circonscription de Tulle/Ussel. Le maire de Tulle et conseiller de François Hollande a mis fin au suspense ce vendredi 11 novembre en annonçant qu'il briguait l'investiture des socialistes pour ce scrutin.

Bernard Combes le dit lui même : il prend "un vrai risque politique". Les législatives de juin 2017, juste après la présidentielle où une victoire socialiste serait un miracle, ne seront pas gagnées pour un candidat de gauche, même dans cette circonscription, symbole s'il en est, elle associe les anciennes circonscriptions, Tulle et Ussel où François Hollande et Jacques Chirac ont été députés eux-mêmes.

Pas de cumul

Une circonscription où "les socialistes sont dans une forme de fragilité politique suite au décès de Sophie Dessus" dit-il. Et Bernard Combes, sans dénigrer l'autre candidat socialiste, Alain Ballay, le député sortant qui a succédé justement à l'ancienne députée, pense être le mieux placé pour conserver, peut-être, ce siège du palais Bourbon au PS. Il a "longuement réfléchi avant de prendre sa décision" précise-t-il. Une candidature qui ravit, ajoute le maire de Tulle, François Hollande à qui il l'a annoncée en premier. Mais Bernard Combes ne sera pas comme son illustre prédécesseur député maire de Tulle. La loi l'empêche désormais et de toute façon il abandonnera tous ses autres mandats s'il devient député. Le vote des militants pour l'investiture aura lieu le 8 décembre.