Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire du Pontet saisit la Justice après les tensions autour de l'affiche Erdogan

dimanche 27 mai 2018 à 11:01 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Le maire du Pontet Joris Hébrard saisit la Justice après les tensions soulevées par une affiche reproduisant la "Une" de l'hebdomadaire Le Point consacrée au président turc Erdogan. Des turcs pro-Erdogan demandaient son retrait d'un panneau publicitaire. Des menaces auraient été proférées.

Joris Hébrard dans le studio de Rue De La République de France Bleu Vaucluse
Joris Hébrard dans le studio de Rue De La République de France Bleu Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert

Le Pontet, France

C'est une affiche, reproduisant la Une de l'hebdomadaire Le Point, qui est à l'origine de 48 heures de tensions au centre ville du Pontet. Elle montre le président turc Erdogan sous le titre "Le dictateur : jusqu'où ira-t-il ?" Dès vendredi, certains membres de la communauté turque du Pontet -et partisans du régime Erdogan- réclamaient le retrait immédiat de cette affiche, insultante à leurs yeux. Sous la pression, un affichiste de la société Decaux était contraint de retirer cette "Une" grand format.

Le maire Joris Hébrard saisit la Justice

Samedi et à la demande du maire, l'affiche a été réinstallée dans la sucette publicitaire du kiosque, en présence de gendarmes et de policiers municipaux afin d'éviter tout nouvel incident. Mais Joris Hébrard n'entend pas en rester là. Le maire du Pontet a décidé de saisir la justice suite aux menaces proférées contre l'affichiste ; il réclame même "l'expulsion des fauteurs de troubles." 

Joris Hérard explique pourquoi il a décidé de saisir la Justice