Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Le maire reste le premier recours et le dernier espoir de ceux qui se sentent oubliés" (Jean Proriol)

Jean Proriol va vivre les élections municipales de mars 2020 avec un peu de recul. Le maire sortant de Beauzac (Haute-Loire) ne se représente pas, il estime qu'il a fait son temps; lui qui est maire de la commune depuis 57 ans.

Jean Proriol, aux côtés d'Adrien Goutteyron, à l'occasion de la visite de François Hollande au Mont Mouchet,  en juillet 2014.
Jean Proriol, aux côtés d'Adrien Goutteyron, à l'occasion de la visite de François Hollande au Mont Mouchet, en juillet 2014. © Maxppp - Claude Essertel

Beauzac, France

En dix mandats de maire, Jean Proriol, maire de Beauzac (Haute-Loire), il constate que les choses ont bien changé, mais il considère que la fonction de maire reste essentielle : "le maire reste souvent le premier recours et le dernier espoir de ceux qui se sentent oubliés". Un recours parfois mal traité, comme de nombreux maires l'ont fait remarquer ces derniers mois en dénonçant des agressions, verbales ou physiques. 

Jean Proriol, invité de 7h50 le 03/02/2020

Jean Proriol avoue qu'il a frôlé l'agression physique dans sa commune de Haute-Loire, "il y a quinze ou vingt ans", au cours d'un différend au sujet d'un stationnement illégal. "Les insultes ça arrive, mais sur la peau d'un vieux crocodile ça ne fait que couler", commente le maire sortant de Beauzac. 

"Les maires ont encore un peu de pouvoir"

Jean Proriol a aussi exercé pendant plusieurs décennies les mandats de député et de sénateur, il a également été conseiller général pendant trente ans. Autant dire qu'il a une certaine connaissance de la politique. Et il a le sentiment que "le pouvoir politique se trouve un peu partout, au sommet de l'Etat d'abord, qui donne l'impulsion, et aussi en bas". Car, Jean Proriol en est persuadé, "les maires ont encore un peu de pouvoir" : pouvoir d'officier de police judiciaire, pouvoir d'état civil aussi. Mais surtout, pour l'octogénaire, "le maire a l'avantage énorme de pouvoir mettre en œuvre ses décisions d'une minute à l'autre, du jour au lendemain, et d'en juger les effets". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu