Politique

Le maire sortant traite ses adversaires de "collabos franchouillards" pour avoir fusionné

Par Vincent Delorme, France Bleu Picardie jeudi 27 mars 2014 à 11:19

 Jean-Luc Lefebvre, le maire d'Airaines
Jean-Luc Lefebvre, le maire d'Airaines © Christophe Berger - Maxppp

A Airaines, Jean-Luc Lefebvre, le maire sortant, a dérapé. Il a traité de "collabos franchouillards" ses adversaires dont les listes ont fusionné en vue du second tour des élections municipales. Une plainte pour diffamation a été déposée.

A Airaines, 2300 habitants, le second tour des municipales tourne au vinaigre. Albert Noblesse, dont la liste est qualifiée après le premier tour, porte plainte en diffamation contre le maire sortant Jean-Luc Lefebvre.

Un maire connu pour être un personnage haut en couleurs, il avait critiqué l'idée de marier deux hommes, pendant le débat sur le Mariage pour Tous, il a été mis en examen l'été dernier pour harcèlement moral. Une fois de plus, il ne mâche pas ses mots.

Là, c'est au sujet de la fusion des deux listes adverses, fusion qui pourrait le mettre en difficulté dimanche. "Comme pendant l'Occupation, c'est  l'association des franchouillards et des collabos " a écrit le maire d'Airaines sur son blog. Visé, Albert Noblesse est ulcéré.

Airaines diffamation PIF

                             Jean-Luc Lefebvre se retrouve en ballottage défavorable car ses adversaires ont totalisé, à eux deux, 54 % au premier tour . En attendant, la plainte pour diffamation ne l'empêche pas de dormir.

Airaines Diffamation Lefebvre PAF

                              Et ce matin, des colistiers du maire sortant d'Airaines indiquent qu'ils dénoncent les propos de Jean-Luc Lefebvre et que cela peut remettre en cause leur engagement, après les élections... Voilà qui relègue au second plan les projets pour Airaines, comme un parc photo-voltaïque pour la liste Noblesse ou l'école maternelle agrandie pour la liste de Jean-Luc Lefebvre.

Partager sur :