Politique

Le maire sortant Vincent Nuchy perd de 7 voix à Salles

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mardi 25 mars 2014 à 6:00

Le nouveau maire de Salles : Luc Dervillé
Le nouveau maire de Salles : Luc Dervillé © Radio France

Le maire-sortant Vincent Nuchy perd son fauteuil pour seulement sept voix. Il est battu par le divers-droite Luc Dervillé qui recueille 50,11% des suffrages. Cette défaite du candidat de gauche est un vrai coup de théâtre dans le Val de L'Eyre.

Le maire-sortant de Salles, Vincent Nuchy, qui est également conseiller général, s'est incliné dimanche soir face au candidat divers-droite Luc Dervillé. Ce dernier l'emporte avec 50,11 % des suffrages. Sept petites voix seulement séparent les deux hommes.

La défaite de Vincent Nuchy est un coup de tonnerre sur le territoire du Val de L'Eyre . Elu dès le premier tour en 2008 avec 54 % des suffrages contre deux listes d'opposition, il s'incline six ans plus tard face à un seul challenger.

Le maire-sortant a du mal à digérer cette défaite, il dénonce le climat de la campagne et les attaques personnelles dont il se dit victime.Le vainqueur de l'élection Luc Dervillé réfute les accusations. Il met l'accent sur la gestion à deux vitesses de la commune de Salles depuis 2001 : "Tout pour le bourg, rien pour les quartiers périphériques. " Le nouveau maire promet de rassembler la commune de Salles autour de son projet. Premier objectif : la création d'un lycée sur le territoire du Val de L'Eyre.

Luc Dervillé sait que sa victoire tient à un fil et se pose en rassembleur

Partager sur :