Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Mans : Christophe Counil souhaite succéder à Jean-Claude Boulard

mercredi 31 janvier 2018 à 10:50 Par Marie Mutricy et Christelle Caillot, France Bleu Maine

Christophe Counil n'a "jamais caché qu'il voulait succéder à Jean-Claude Boulard" à la mairie du Mans. L'adjoint chargé de la tranquillité publique l'a redit ce mercredi matin sur France Bleu Maine. "Mais ce n'est pas le moment de lancer la campagne" pour l'élu socialiste.

Christophe Counil se dit prêt à se lancer dans la campagne des municipales du Mans
Christophe Counil se dit prêt à se lancer dans la campagne des municipales du Mans © Radio France - Christelle Caillot

Le Mans, France

Christophe Counil est très présent sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Galette des rois par ici, cérémonie des vœux par-là... L'adjoint au maire du Mans chargé de la tranquillité publique serait-il en campagne pour les élections municipales de 2020 ? "Un élu local est toujours en campagne" répond Christophe Counil. Avant d'ajouter :

"Je n'ai jamais caché vouloir succéder à Jean-Claude Boulard à la mairie du Mans. Mais aujourd'hui, il n'est pas l'heure". 

Des projets pour la ville

A la fin de l'année, la campagne commencera... Sur quel projet ?  "La continuité" commence Christophe Counil, avant de préciser : "il faut reprendre un certain nombre de grands projets qu'on a mis sous le boisseau pendant ce mandat parce qu'on a fait le choix de la proximité. Il va falloir peut-être ressortir le dossier de l'école de musique, du centre des congrès". Le secrétaire fédéral du parti socialiste en Sarthe jusqu'en mars évoque également les lignes de bus ultra-rapides à l'image du Tempo qui pourraient naître dans les prochaines années.

Une concurrence importante à gauche

À gauche, les prétendants sont déjà nombreux. L'ancien ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll a récemment déclaré qu'il serait toujours présent au Mans; et de son côté la député socialiste Marietta Karamenli n'a pas caché non plus ses ambitions pour la ville. Face à eux Christophe Counil répond  :  "avec Stéphane Le Foll, on discute beaucoup en ce moment, mais beaucoup du congrès socialiste puisque vous savez qu'il est engagé très fortement dans ce combat pour prendre la tête du PS au niveau national et pour les municipales, nous sommes d'accord pour dire qu'il est trop tôt encore pour avancer. chacun fait son travail, et le fait bien". Et pour Marietta Karamenli : nous avons souvent des échanges autour de son travail de parlementaire, parce que c'est une excellente députée qui fait un excellent travail de parlementaire, d'ailleurs elle a été brillamment réélue".  

Il démissionne de son poste de secrétaire fédéral du parti socialiste

Il a décidé de quitter son poste de secrétaire fédéral du parti socialiste. "J'aspire à devenir un simple militant, ce que je n'ai jamais été en 26 ans" explique Christophe Counil. Une décision qu'il a expliqué dans un courrier récemment et qui prendra effet fin mars.