Politique

Le Mans : le premier Facebook live du maire Jean-Claude Boulard

Par Marie Mutricy, France Bleu Maine vendredi 2 décembre 2016 à 13:06

Vendredi, le sénateur-maire du Mans Jean-Claude Boulard a répondu pour la première fois aux questions des habitants sur Facebook live
Vendredi, le sénateur-maire du Mans Jean-Claude Boulard a répondu pour la première fois aux questions des habitants sur Facebook live © Radio France - Marie Mutricy

Le sénateur-maire du Mans Jean-Claude Boulard a répondu pour la première fois aux habitants en direct sur Facebook. L'opération a rassemblé une soixantaine de spectateurs et a généré de nombreuses questions auxquelles l'élu a répondu plutôt avec succès.

Le maire du Mans s'était engagé à répondre directement à ses administrés. C'est chose faite. Jean-Claude Boulard a répondu vendredi pendant une heure aux questions des habitants via une vidéo en "live" sur Facebook. Son salaire, le cumul des mandats, mais aussi des questions du quotidien sur la propreté de la ville, le prix des parkings ou la multiplication des zones commerciales autour du Mans : l'élu a (presque) répondu à tout, devant une soixantaine de spectateurs. Le maire de Nevers s'était déjà plié à l'exercice en octobre dernier, Bruno Lemaire également, pendant la primaire de la droite et du centre.

EN PRATIQUE | Le prochain dialogue en direct avec le maire aura lieu le vendredi 13 janvier de 11h30 à 12H30. Pour pouvoir participer, il faut au préalable "s'abonner" à la page Le Mans Une Marque en cliquant "J'aime". Si le temps est écoulé et que des questions n'ont pas été posées, la mairie s'engage à y répondre par écrit, sur cette même page.

Les tops : pas de censure, des infos et un contact direct

  • Pendant l'heure consacrée au dialogue, aucune question n'a semble-t-il été écartée. Combien touche le maire, pourquoi les employés municipaux bénéficient toujours d'un "congé du maire", pourquoi le parc Marcel Paul ne semble nettoyé qu'avant la visite du maire... A chaque fois, Jean-Claude Boulard a répondu, même s'il a usé d'une pirouette sur son salaire.
  • On a appris des choses. Deux personnes ont évoqué la multiplication des zones commerciales autour du Mans. Jean-Claude Boulard donne des précisions sur les travaux de rénovation qui ont lieu dans la zone nord notamment, avec l'installation de nouveaux magasins et d'artisans. Il a aussi confirmé sa volonté d'installer des halles paysannes en centre-ville "sur 300 mètres carrés". Plus anecdotique mais très utile : l'élu explique que si l'on veut être sûr qu'il lise un courrier, il faut le lui adresser nommément - si la lettre n'est envoyée qu'à "M. le maire du Mans", elle est directement transmise aux services.
  • Pas de haters ! Sur Facebook, les commentaires peuvent très vite dégénérer. Insultes, commentaires xénophobes... Pendant une heure, aucun propos injurieux n'a été tenu.

Les flops : le salaire du maire, le tunnel en orange et le nombre de spectateurs

  • 61 spectateurs au plus fort de l'exercice. Mais c'est une nouveauté. Le rendez-vous doit s'installer pour permettre au plus grand nombre de regarder, écouter et poser sa question.
  • Le salaire des élus est une question récurrente. En tant que sénateur-maire, Jean-Claude Boulard touche à la fois des indemnités de la ville et du Sénat. Elles sont toutefois plafonnées. L'ancien conseiller d'Etat touche également sa retraite de haut fonctionnaire. Nous avons sollicité la mairie pour connaître avec précision ce qu'il touche. Jean-Claude Boulard a toutefois assuré que "c'est moins que le salaire du coiffeur du président de la République".
  • Un spectateur demande pourquoi le tunnel du Mans est coloré en orange... Ce lieu de passage vers le coeur de ville est souvent mis en lumière en rapport avec l'actualité : bleu, blanc, rouge après les attentats, rose dans le cadre de la lutte contre le cancer explique Jean-Claude Boulard, avant de passer à autre chose... sans répondre à la question. S'il est en orange cette semaine, c'est pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Partager sur :