Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Mans : les commerçants et riverains en colère de la place de la République reçus par Stéphane Le Foll

mercredi 5 septembre 2018 à 17:08 Par Jérôme Collin, France Bleu Maine

Le maire du Mans, Stéphane Le Foll, a reçu les commerçants de la place de la République mardi 4 septembre. Une réunion une semaine après l'envoi d'un courrier signé par 16 magasins manceaux. Mais il n'en est pas ressorti grand-chose. Les participants restent sur leur faim.

Intervention de la police nationale place de la République, au Mans
Intervention de la police nationale place de la République, au Mans © Radio France - Alexandre Chassignon

Le Mans, France

Les commerçants en colère de la place de la République, au Mans, ont été entendus par Stéphane Le Foll. Le maire de la commune a organisé une réunion mardi 4 septembre pour essayer de trouver des solutions. 16 commerçants avaient signé une lettre le 28 août, envoyée au maire du Mans, pour réclamer plus de moyens face à l'insécurité.

>> A LIRE | Insécurité : les commerçants de la place de la République interpellent le maire du Mans

Le face-à-face a été tendu au départ avant de s'apaiser, assurent plusieurs participants. "Pour être tendu, c'était tendu. On n'est pas des petits garçons. À un moment donné, il faut nous parler raisonnablement et nous apporter des solutions. On est prêts à travailler avec la mairie", explique Pascal Lorin, le patron du restaurant La Bohème.

Tout le monde en a marre. On ne peut pas vivre comme ça, ce n'est pas possible. Ce n'est pas Chicago, mais ça va vite, attention

Plus de patrouilles de police et des réunions de travail à venir

Au cours de cette réunion, peu de décisions ont été annoncées. C'était surtout l'occasion de faire un état des lieux de la situation et d'entendre l'agacement des commerçants. Des contrôles de police seront plus réguliers. C'est déjà le cas depuis quelques jours, saluent les patrons des magasins de place de la République. "Mais on a peur que ça s'arrête, donc il faut que les idées viennent très rapidement. Moi, ce que j'attends, c'est qu'on puisse circuler en pleine sécurité", confie Pascal Lorin. Des réunions auront lieu dans les prochaines semaines, notamment début octobre, où des propositions concrètes seront faites.

"On ne peut pas vivre dans une telle situation, ce n'est pas possible", témoigne le patron du restaurant La Bohème

Les commerçants soutenus par des associations de riverains

Si ce sont les commerçants qui ont alerté la mairie du Mans, ils ont depuis été rejoints par deux associations de riverains, encore plus remontées et excédées par les incivilités et l'insécurité, place de la République. Les établissements bancaires présents sur la place ont également fait part de leur ras-le-bol et de leur volonté de voir la situation changer. 

Depuis quelques temps, nous avons des bagarres, où il y a eu des armes blanches et une barre de fer. Nous sommes très inquiets. Notre sécurité est en jeu. Cela fait trois ans que ça dure et que nous sommes embêtés. Les riverains en ont marre" Claude Lefebvre, riverain

Claude Lefèbvre, habitant du quartier place de la République : "C'est notre sécurité qui est en jeu"