Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Mans proposera un nouveau budget participatif en 2019

-
Par , France Bleu Maine

En 2018, pour le tout premier budget participatif de la ville du Mans, 29 projets proposés et désignés par les habitants ont été retenus, pour une enveloppe globale de 818 500 €. En 2019, ces équipements seront réalisés et l'expérience participative sera renouvelée.

Le site internet du budget participatif
Le site internet du budget participatif - Capture d'écran

Le Mans, France

  • Quel bilan pour la première édition ?

Sur 420 dossiers déposés par les habitants, 64 ont été soumis au vote et 29 ont finalement été retenus par 2 858 votants. Sur une population mancelle d'environ 140 000 habitants, c'est assez peu. "Mais pour nous, c'est plutôt une réussite, estime Abdellatif Ammar, conseiller municipal délégué à l'initiative citoyenne, quand on regarde les chiffres dans d'autres villes à Rennes, Grenoble, etc. Au Mans, on n'a pas à rougir."

  • Quand les projets retenus seront-ils réalisés ?

Des équipements de musculation aux Sablons, des plantations d'arbres fruitiers, des œuvres d'art dans la ville ou encore une fontaine d'eau potable... Les projets retenus sont très variés. 

Et ne demandent pas tous le même travail afin d'être réalisés, explique Abdellatif Ammar : "Dès janvier donc, on met en œuvre les premières actions, celles qui ne nécessitent pas de travaux spécifiques, comme l'espace numérique pour tous aux Sablons. Pour les autres, les services travaillent dessus, on se rapprochera parfois des porteurs de projets pour finaliser certaines choses, notamment certains emplacements qui ne sont pas encore définis. Mais le but c'est que tous les projets aboutissent en 2019."

  • Un deuxième budget participatif dès cette année

Satisfaite de cette première édition, la ville du Mans va renouveler l'expérience en 2019 avec un deuxième budget participatif sur le site désormais dédié. "C'est dans l'air du temps, explique l'élu, on voit bien avec l'actualité que les habitants veulent participer davantage aux prises de décision." Pour l'édition 2019, la vielle veillera à expliquer davantage ses champs de compétences, pour éviter le dépôt de projets non pertinents (tout ce qui concerne la voirie, par exemple, est hors sujet car du ressort de la métropole et non de la ville). 

Elle tentera aussi de pousser le principe encore plus loin, poursuit Abdellatif Ammar : "Pour l'instant, c'est nous qui faisons, c'est la ville qui réalise. Alors qu'en 2019, on partirait sur une implication plus forte des porteurs de projet et comment réaliser ensemble, comment co-construire à partir d'une idée déposée par un particulier ou une association."