Politique

Le Mans veut faire payer la taxe d'habitation aux propriétaires de logements vides

Par Marion Fersing, France Bleu Maine et France Bleu jeudi 17 septembre 2015 à 4:42

- creative commons

La ville du Mans veut étendre la taxe d'habitation aux logements vides : ceux qui sont habitables mais où personne ne vit depuis au moins deux ans. C'est déjà ce qui se fait à Allonnes, Coulaines et Arnage notamment, et ça pourrait lui rapporter 300.000 euros par an.

Comme le lui permet la loi, la ville du Mans envisage de faire payer la taxe d'habitation aux propriétaires de logements vides et, plus précisément, à ceux qui sont habitables, non meublés, et où personne ne vit depuis au moins deux ans. L'objectif, c'est d'inciter les propriétaires à vendre ou à louer leur bien mais aussi de faire rentrer de nouvelles recettes dans les caisses de la ville puisque cette taxe d'habitation étendue pourrait rapporter 300 000 euros par an !

Les sommes ne sont pas énormes, mais ça nous permet de financer un certain nombre de services - Gilles Leproust, maire d'Allonnes

Alors, cette mesure n'est pas nouvelle et plusieurs villes sarthoises l'appliquent depuis déjà plusieurs années avec des résultats plus ou moins concluants. Si on prend l'exemple d'Allonnes, ça ne concerne que 19 logements sur les 5000 que compte la commune ! Pour une recette de 16 000 euros. Même chose, à peu près, à Coulaines : 10 000 euros pour 21 logements. Mais il faut préciser que dans ces deux villes de la banlieue mancelle, moins de la moitié des habitants sont propriétaires.

Avec plus de logements à louer, Arnage a fait venir de nouveaux habitants

A Arnage en revanche, cette taxe d'habitation étendue a eu d'avantage d'effets. Elle a permis de faire baisser le nombre de logements vides. C'était l'objectif puisque la ville manquait de locations alors qu'elle comptait une centaine de logements vacants. Arnage où 75% des habitants sont propriétaires.

Nous avons fait le bilan avec les villes qui ont étendu la taxe d'habitation

La mise en place de cette taxe d'habitation étendue doit être débattue ce jeudi soir en Conseil municipal du Mans.