Politique

Le ministère de la Santé vise un déficit de la Sécu sous la barre des 10 milliards d'euros l'an prochain

Par Julien Baldacchino, France Bleu jeudi 24 septembre 2015 à 10:19

La ministre de la Santé Marisol Touraine
La ministre de la Santé Marisol Touraine © Max PPP

La ministre des Affaires Sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé ce jeudi son objectif pour l'année 2016 : faire passer le déficit de la Sécurité sociale sous la barre des 10 milliards d'euros. Elle compte s'appuyer sur les bons chiffres de la branche vieillesse.

Une amélioration de trois milliards d'euros sur un an : c'est l'objectif de Marisol Touraine pour l'année 2015. La ministre des Affaires Sociales et de la Santé a annoncé ce jeudi sur Europe 1 que "l'objectif, pour l'année prochaine, c'est d'aller en-dessous de cette barre symbolique des 10 milliards d'euros"

"Quand je suis arrivée [en 2012, ndlr], le déficit était de 21 milliards. Il est un peu inférieur à 13 milliards cette année, c'est-à-dire que nous l'avons réduit de 40%"
– Marisol Touraine

La branche vieillesse en bonne santé

La Commission des comptes de la Sécurité sociale prévoit en effet que les déficits cumulés des quatre branches (maladie, vieillesse, famille et accidents du travail) atteindront 12,8 milliards d'euros pour l'année 2015. Soit une très légère baisse de 400 millions d'euros par rapport à 2014.

C'est en particulier la branche vieillesse qui affiche de bons chiffres : pour la première fois depuis 2004, elle devrait être "en léger excédent" cette année. "Des efforts sont demandés, ils portent des résultats", assure la ministre, faisant allusion à la réforme des retraites menée en 2013.

"Pas de déremboursement, pas de franchise supplémentaire"

Inversement, sur la branche maladie dont le déficit se creuse encore (-7,4 milliards d'euros en 2015), Marisol Touraine promet que "des efforts importants" vont être réalisés en plus "mais pas par les Français". "Depuis 2012, j'ai une ligne de conduite : pas de déremboursement, pas de franchise supplémentaire", explique-t-elle.

Ce jeudi, la ministre doit préciser les mesures qu'elle compte prendre pour économiser les 3,4 milliards qui manquent pour atteindre ce seuil de 10 milliards d'euros. Elle présentera à la mi-journée, avec le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016.