Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, et son secrétaire d'État dans le Var ce vendredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence

Mainte fois annoncée puis annulée, la visite de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, et de Laurent Nunez, le secrétaire d'État, ce vendredi à Toulon, la Seyne-sur-Mer et Hyères est très attendue par les élus concernés dont les administrés subissent les conséquences des trafics de drogue.

Christophe Castaner avec Hubert Falco, maire de Toulon.
Christophe Castaner avec Hubert Falco, maire de Toulon. © Radio France - Christelle Marques

Var, France

Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur et son secrétaire d'État, Laurent Nunez sont dans le Var ce vendredi pour évoquer notamment les problématiques liées aux luttes de pouvoir pour le contrôle des trafics de stupéfiants. Si le programme n'est pas encore dévoilé officiellement, trois étapes sont d'ores et déjà prévues. La première à Toulon, au commissariat central où il serait notamment question de la couverture du mouvement des gilets jaunes. La deuxième étape concerne la ville de la Seyne-sur-Mer, endeuillée à de nombreuses reprises par des règlements de comptes et contre lesquels, le maire de la ville Marc Vuillemot réclame depuis de longs mois des moyens supplémentaires. Enfin, Hyères devrait être la dernière étape. Hyères est concernée par ces luttes de pouvoir, mais la commune n'a pas obtenu le classement en quartier de reconquête républicaine.

Cette visite est d'autant plus attendue qu'elle a été plusieurs fois programmée avant d'être annulée. Notamment à cause du départ de Gérard Colomb de l'Intérieur, puis plus récemment suite à l'incendie de Notre-Dame de Paris. Les élus espèrent donc depuis tellement longtemps qu'ils attendent désormais des engagements concrets.

Choix de la station

France Bleu