Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le ministre des comptes publics à Dormans : "Le réseau se transforme mais ne s'atrophie pas"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le ministre des comptes publics Gérald Darmanin était dans la Marne ce jeudi pour parler de la nouvelle organisation des Finances publiques. Après des mois de concertation, un accord est signé avec le département sur les implantations à l'horizon 2022-2023.

Gérald Darmanin a passé moins d'une heure à Dormans.
Gérald Darmanin a passé moins d'une heure à Dormans. © Radio France - Sophie Constanzer

Dormans, France

Le ministre des comptes publics Gérald Darmanin a signé à Dormans ce jeudi 7 novembre avec le président du département Christian Bruyen, la charte qui entérine la nouvelle organisation des Finances publiques dans la Marne. Une réorganisation vivement critiquée par les syndicats et des élus ruraux. Ce nouveau réseau prévoit la suppression de 14 trésoreries telles qu'on les connait aujourd'hui, remplacées par des centres de gestion dans les grandes villes et de multiples accueils de proximité dans les plus petites communes

Un agent au lieu de 3 à Dormans

Exemple à Dormans, ou s'est rendu le ministre : à la place des trois agents des Finances publiques présents aujourd'hui, il y aura un seul agent pour accueillir le public. Un agent qui sera à l'avenir installé dans la Maison France services -anciennement maison des services publics- qui ouvrira ses portes en janvier 2020. D'autres communes verront ainsi leurs trésoreries disparaître au profit d'accueils de proximité. "On leur fait faire des missions différentes aux agents, plus de contrôles par exemple, et en même temps on leur retire des missions quand on supprime la taxe d'habitation, quand on simplifie l'impôt à la source...", explique Gérald Darmanin. 

De la mobilité géographique imposée pour certains agents 

Mais ce n'est pas sans conséquences pour les agents concède Etienne Effa, le directeur des finances publiques de la Marne : "il y aura le maintien d'un agent pour l'accueil du public, mais le travail et les emplois sont transférés de Dormans à Epernay -25 km- alors il y a une mobilité géographique contrainte pour une partie des agents". Une quinzaine de personnes devraient être ainsi concernées sur les 750 agents des Finances publiques de la Marne selon Etienne Effa. 

Et face aux inquiétudes des élus du sud marnais il a tout de même fallu revoir la carte. Sézanne garde finalement son antenne des services fiscaux avec une dizaine d'agents, alors qu'elle devait ne garder qu'un accueil de proximité et un conseiller pour les collectivités locales dans la version initiale du projet. 

La version finale proposée par la direction des Finances publiques de la Marne.  - Radio France
La version finale proposée par la direction des Finances publiques de la Marne. © Radio France - Sophie Constanzer

Lors de sa visite éclair à Dormans, le ministre des comptes publics n'a pas abordé pas la question des suppressions de postes qui ont pourtant été annoncés dès la fin de l'été

Choix de la station

France Bleu