Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le ministre Marc Fesneau à la Passerelle de St-Amand : "un espace qui symbolise la transition en milieu rural"

-
Par , France Bleu Berry

Le ministre des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a inauguré à Saint-Amand-Montrond la Passerelle, un espace de co-working et de formation qui vient d'ouvrir dans les anciens locaux de l'imprimerie Bussière.

Marc Fesneau lors de l'inauguration de la Passerelle à St-Amand
Marc Fesneau lors de l'inauguration de la Passerelle à St-Amand © Radio France - Sarah Tuchscherer

Un ministre à Saint-Amand-Montrond, voilà qui n'est pas si fréquent. Le maire, Emmanuel Riotte, l'a relevé dans son discours d'inauguration de la Passerelle. Pour couper le ruban à l'entrée de ce nouvel espace qui abrite des salles de formation et de co-working, les élus locaux étaient accompagnés du ministre des relations avec le parlement, Marc Fesneau. Invité par le maire, le président de la communauté de communes Cœur de France Daniel Bône et le député de la circonscription Loïc Kervran, Marc Fesneau a fait le déplacement pour, a-t-il dit, montrer son intérêt pour "un projet qui symbolise bien la transition à l'œuvre dans les territoires ruraux. Il respecte son patrimoine industriel tout en permettant de se projeter dans l'avenir et de se trouver un destin"

La Passerelle occupe les anciens locaux de l'imprimerie Bussière
La Passerelle occupe les anciens locaux de l'imprimerie Bussière © Radio France - Sarah Tuchscherer

Le troisième confinement précédé d'un vote non contraignant du parlement

Lors d'un point presse organisé à l'issue de l'inauguration, Marc Fesneau n'a pas échappé aux questions sur un éventuel troisième confinement et sur le débat au parlement qui devrait le précéder, comme l'a indiqué le premier ministre Jean Castex : "le président de la République s'exprimera, le Premier ministre aussi, devant les parlementaires, c'est ça le respect dû au Parlement" a argumenté Marc Fesneau, qui a également défendu le principe d'un vote non contraignant : "si on avait demandé si on pouvait fermer tel ou tel établissement, vous croyez qu'on aurait eu un vote favorable et qu'on aurait œuvrer dans le sens de l'intérêt général ? Chacun doit prendre ses responsabilités. Il y a un vote, un débat mais le gouvernement décide parce qu'il est là pour faire ça"

Le ministre entouré de nombreux élus dont le président de région François Bonnaud et du préfet Jean-Christophe Bouvier
Le ministre entouré de nombreux élus dont le président de région François Bonnaud et du préfet Jean-Christophe Bouvier © Radio France - Sarah Tuchscherer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess