Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le ministre nordiste Alain Griset soupçonné d'abus de confiance

-
Par , France Bleu Nord

Le ministre nordiste aux PME Alain Griset est soupçonné d'avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine dans sa déclaration de transparence. Son entourage parle d'une maladresse sans volonté d'enrichissement personnel. Deux enquêtes ont été ouvertes par les parquets de Lille et de Paris.

Alain Griset est soupçonné d'avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine
Alain Griset est soupçonné d'avoir omis de déclarer une partie de son patrimoine © Radio France - Philippe BRUCHOT

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) indique avoir saisi la justice du dossier d'Alain Griset pour "omission substantielle" d'une part de son patrimoine et pour des soupçons d'abus de confiance. Selon la HATVP, la déclaration de situation patrimoniale du ministre "omet des participations financières détendues dans un plan d'épargne en actions, ainsi que le compte espèces associé, pour un montant total de 171.000 euros, afin d'empêcher la révélation de faits susceptibles de recevoir la qualification pénale d'abus de confiance.

Il lui est reproché de ne pas avoir déclaré à la Haute Autorité 130.000 euros qui étaient présents sur son PEA (Plan d'Epargne en actions). En 2019, le bureau de la Confédération nationale de l'artisanat, des métiers et des services du Nord lui a confié cette somme pour qu'il la place sur son PEA  et qu'il puisse la faire fructifier. Il a remboursé cette somme peu après son entrée en fonction en juillet. 

Une maladresse sans volonté d'enrichissement personnel, selon son entourage 

Alain Griset affirme lui ne pas avoir dépensé un centime de cette somme. Il évoque une "maladresse." Son entourage indique qu'il n'y avait pas de "volonté d'enrichissement personnel". Mais pour Didier Migaud, le président de la HATVP, "on est dans la confusion des patrimoines, ce qui n'est pas conforme à la loi.

Enquêtes ouvertes à Lille et à Paris

Deux enquêtes ont été ouvertes par les parquets de Lille et de Paris concernant le compte bancaire d'Alain Griset sur lequel a transité cet argent. Selon le procureur de la république de Paris, Rémy Heitz, les opérations effectuées sur le compte du ministre font l'objet d'une enquête à Lille après un signalement de la cellule anti-blanchiment Tracfin. Toujours selon lui, l'autre enquête, à Paris, a été ouverte ce mardi matin pour "omission de déclaration d'une partie substantielle de son patrimoine ou des intérêts". 

Alain Griset, aujourd'hui ministre aux PME, est un ancien chauffeur de taxi originaire de la métropole lilloise. Il est entré au gouvernement en juillet 2020. Il est l'ancien président de l'U2P, l'Union des Entreprises de Proximité dans les Hauts-de-France et ancien président de la chambre des métiers et de l'artisanat des Hauts-de-France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess