Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le mur du domicile du député LREM de l'Hérault Philippe Huppé a été tagué

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

La façade du domicile d'un député de l'Hérault a été taguée la veille de Noël. Philippe Huppé, député LREM de la 5e circonscription de l'Hérault, a découvert sur le mur de son domicile à Adissan l'inscription "Dégage !". Et ce n'est pas la première fois.

C'est la 2ème fois que le député LREM de l'Hérault se retrouve ainsi visé par des inscriptions anonymes
C'est la 2ème fois que le député LREM de l'Hérault se retrouve ainsi visé par des inscriptions anonymes © Maxppp - Capture d'écran

Adissan, France

Philippe Huppé, député La République en Marche de la 5e circonscription de l'Hérault (Bédarrieux, Clermont-l'Hérault et une partie de Béziers), a découvert ce lundi sur le mur de son domicile, à Adissan, une inscription qui ne laisse planer aucun doute sur les sentiments que certains semblent éprouver à son égard : "Dégage !", peint en lettres jaunes. Ce qui fait dire au parlementaire qu'il ne peut s'agir que de gilets jaunes.

Car selon Philippe Huppé, cen'est pas la première fois qu'il se retrouve ainsi visé par des inscriptions ou lettres d'insultes depuis le début du mouvement. "C'est assez lâche, commente le député macroniste. D'autant que je suis allé à cinq reprises sur les ronds-points pour discuter avec les gilets jaunes".

Philippe Huppé, élu député de la 5e circonscription de l'Hérault en juin 2017, s'inquiète du climat qui règne en France depuis quelques semaines : "Cela montre qu'il n'y a plus de respect pour personne. Il y a quelque chose qui ne va plus dans le pays et c'est assez inquiétant !"

Philippe Huppé

Choix de la station

France Bleu