Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le nouveau préfet de Haute-Loire, Nicolas de Maistre est un voisin d'Ardèche

Nicolas De Maistre a officiellement pris ses fonctions de préfet de Haute-Loire ce mardi. C'est le premier poste de préfet pour cet ancien gendarme et secrétaire général en Seine-et-Marne qui ne connait pas le département mais qui ne se sent pas étranger non plus puisqu'il est voisin.

Nicolas De Maistre a officiellement pris ses fonctions de préfet de Haute-Loire ce mardi 23 avril.
Nicolas De Maistre a officiellement pris ses fonctions de préfet de Haute-Loire ce mardi 23 avril. © Radio France - Caroline Pomès

Le Puy-en-Velay, France

Nicolas De Maistre a grandi à 70 kilomètres du Puy-en-Velay, à Lamastre, en Ardèche. Le nouveau préfet de Haute-Loire a pris ses fonctions ce mardi. Cet ancien gendarme de 53 ans et secrétaire général à la préfecture de Seine-et-Marne remplace Yves Rousset. Pour son premier poste de préfet, Nicolas De Maistre arrive dans une ambiance particulière, en pleine crise des gilets jaunes.

Période compliquée pour la préfecture

La préfecture a été incendiée samedi 1er décembre, jour de mobilisation des gilets jaunes. Les stigmates de l'incendie sont encore là. C'est "douloureux" pour le nouveau préfet, ancien gendarme.

"C'est toujours douloureux, quand vous servez l'Etat d'avoir ce sentiment de ne pas pouvoir créer de relations qui permettent autre chose que la violence." - Nicolas De Maistre

Mais cet énarque préfère voir de l'avant, positiver. D'autres dossiers l'attendent en Haute-Loire, notamment le record du nombre de tués sur les routes du département, 29 personnes sont décédées dans un accident de la route, en 2018, la vie économique avec la perte de près de 200 emplois de l'entreprise de textiles Cheynet et fils ou encore le futur contournement du Pertuis. 

Le préfet admet ne pas encore être au courant des dossiers pour le moment. Il préfère d'ailleurs ne pas s'exprimer sur les 80 radars que voulait commander l'ancien préfet pour répondre aux mauvais chiffres de la sécurité routière. La commande a finalement été annulée pour réparer les dégradations de ces derniers mois sur les 29 radars existants. Seulement neuf sont encore en service.

Un voisin qui se sent déjà chez lui

Nicolas De Maistre prendra connaissance des dossiers dans les jours prochains et a hâte de sortir découvrir le département. "J'y suis toujours passé avec mes parents qui faisaient souvent le trajet Clermont-Ferrand, Ardèche parce que mon père a été 40 ans à Michelin mais nous nous sommes jamais arrêtés." Le nouveau préfet connaissait seulement la cuisine locale mais se sent déjà chez lui. "Finalement il y a beaucoup de points communs entre le Puy-de-Dôme et l'Ardèche."