Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le nouveau président de com com Bourganeuf-La Ciate élu par erreur

lundi 30 janvier 2017 à 19:42 - Mis à jour le lundi 30 janvier 2017 à 19:58 Par Valérie Mosnier et Philippe Béquia, France Bleu Creuse

L'élection de Jean-Pierre Jouhaud à la tête de la nouvelle Communauté de Communes de Bourganeuf-Royère-la Ciate, mercredi soir, est contestée. Un recours a été déposé devant le tribunal administratif. Personne ne conteste qu'une erreur a été commise : les bulletins blancs ont été comptés.

Jean-Pierre Jouhaud, au coude à coude avec Sylvain Gaudy, avait finalement été élu au troisième tour
Jean-Pierre Jouhaud, au coude à coude avec Sylvain Gaudy, avait finalement été élu au troisième tour © Maxppp - Camille Mazoyer

Creuse, France

La Présidence de la nouvelle Communauté de Communes du Sud Ouest creusois a été difficile mercredi dernier, puisqu'il a fallu trois tours de scrutin pour départager Jean-Pierre Jouhaud, maire de Bourganeuf, et le maire de Saint-Pierre-Chérignat, Sylvain Gaudy.

Au premier round, les candidats se sont partagés les voix à égalité. Au deuxième tour, Jean-Pierre Jouhaud a obtenu 29 voix, Sylvain Gaudy 33, et il y a eu quatre votes blanc. Mais on a considéré que dans une assemblée de 66 votants, il fallait 34 voix c'est à dire la moitié plus une, pour être élu. Un troisième tour a donc été organisé, qui s'est soldé par la victoire de Jean-Pierre Jouhaud.

Un recours et une démission

L'ennui, et personne ne le conteste, c'est que les votes blancs ne doivent pas être pris en compte, et que Sylvain Gaudy aurait dû être élu dès le deuxième tour. Un recours a donc été déposé auprès du tribunal administratif. La justice a la possibilité de corriger l'élection en proclamant la victoire de Sylvain Gaudy, ou de l'annuler en ordonnant un nouveau scrutin.

Cette deuxième option pourrait rester la seule possible après la démission de Jean-Pierre Jouhaud ce lundi, en fin de journée. A condition qu'elle soit acceptée par le Préfet.

En attendant, la séance du Conseil communautaire prévue le mercredi 1er février prochain à 18h30 à Saint Dizier-Leyrenne et qui devait désigner les vice-présidents est annulée.