Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Parti communiste de Dordogne rajeunit sa direction

dimanche 5 novembre 2017 à 12:31 France Bleu Périgord

Julien Chouet, 34 ans, petit-fils du déporté de guerre René Chouet, a été élu nouveau secrétaire départemental du Parti communiste français de Dordogne ce samedi. Militant depuis ses 16 ans, ce trentenaire incarne "le renouveau du parti".

Julien Chouet, nouveau secrétaire départemental et Laurent Péréa, l'ancien, en poste depuis 12 ans.
Julien Chouet, nouveau secrétaire départemental et Laurent Péréa, l'ancien, en poste depuis 12 ans. © Radio France - Caroline Pomès

Dordogne, France

Les membres du bureau départemental de Dordogne du PCF ont voté pour un chef plus jeune, qui incarne le "renouveau du monde politique d'aujourd'hui". Julien Chouet, 34 ans, a été élu nouveau secrétaire départemental du Parti communiste français en Dordogne.

"Après l'élection d'Emmanuel Macron, tous les partis ont dû se remettre en question. Nous on a décidé de changer, de nous réinventer et de nous revigorer et Julien est la bonne personne", explique Armand Zaccaron, maire de la Force, perdant aux élections législatives de juin.

A 34 ans, Julien Chouet remplace Laurent Péréa, qui a passé 12 ans à la tête du PCF 24. Le bureau départemental, rassemblé à l'Agora de Boulazac, ce samedi a voté 53 pour, 4 nuls sur 57 votants.

Petit-fils du déporté René Chouet

Ce jeune de 34 ans incarne "le renouveau", selon les militants. Barbe rasée de près, yeux bleus, il est le nouveau visage du parti communiste de Dordogne même s'il milite depuis longtemps. Ce père de famille entre chez les jeunes communistes à 16 ans. En 2012, il devient secrétaire de la section de Bergerac. Il renoue avec les syndicats locaux et les associations et fait grimper les adhésions au parti.

"Je veux réunir la gauche, que le parti communiste devienne une pierre à l'édifice et qu'on oublie toutes les rancœurs." — Julien Chouet

Cette force, il la tient certainement de sa famille. Sa mère est encartée depuis 43 ans et il est surtout le petit-fils de René Chouet. Déporté pendant la Seconde Guerre Mondiale, libéré par les communistes et au parti depuis 1945, il était au premier rang, les yeux humides, le jour de l'élection de son petit fils.

Julien Chouet, l'invité politique de France Bleu Périgord à 7h50 ce lundi

Un petit fils, très motivé. "Je veux réunir la gauche, que le parti communiste devienne une pierre à l'édifice et qu'on oublie toutes les rancœurs." En sous-entendu, travailler avec la France Insoumise qui avait fermé ses portes lors du second tour de l'élection présidentielle.

Julien Chouet sera l'invité politique de France Bleu Périgord à 7h50 ce lundi. L'interview sera à (ré)écouter en podcast ici.