Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Parti socialiste en reconstruction, les élus ligériens se positionnent pour le choix du Premier secrétaire

mardi 6 mars 2018 à 19:05 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

En perte de vitesse, le Parti socialiste va tenter cette année de retrouver des couleurs. La course aux militants perdus commence dès mercredi soir, avec un débat télévisé entre les quatre prétendants au poste de Premier secrétaire.

Image d'illustration sur l'avenir incertain du PS
Image d'illustration sur l'avenir incertain du PS © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Ils sont quatre candidats au poste de Premier secrétaire du Parti socialiste : les députés Stéphane Le Foll, 58 ans, Olivier Faure, 49 ans, Luc Carvounas, 46 ans, et le député européen Emmanuel Maurel, 44 ans. Tous veulent gouverner un parti d'opposition bien affaibli depuis les dernières élections. Tous espèrent incarner le renouveau du PS. 

Un parti affaibli et délaissé par l'opinion publique

Un véritable défi, quand on connait aujourd’hui l’état du parti dans l'opinion publique. Parmi les quatre, deux candidats semblent se détacher. Olivier Faure, le président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale et Stéphane Le Foll, l’ancien ministre de l’Agriculture, tous les deux proches de François Hollande. Sauf qu'Olivier Faure, avec Luc Carvounas et Emmanuel Maurel, restent tous les trois de parfaits inconnus pour les Français. 

Dans la Loire, les élus se positionnent

Pour ce qui est des élus ligériens, les soutiens semblent de certains semblent déjà acquis à Luc Carvounas et notamment pour le député Régis Juanico. Ce dernier lui accorde une continuité du programme présidentiel défendu en son temps par Benoît Hamon. 

Pierrick Courbon, conseiller départemental de la Loire, est lui encore indécis, mais il penche aussi pour Luc Carvounas. Marie-Hélène Riamon, élue au Conseil régional est plutôt derrière Olivier Faure, elle voit en lui un certain renouveau. Quant à Johan Cesa, autre conseiller régional, il milite lui en faveur d'Emmanuel Maurel, le député européen.

Des électeurs pas convaincus par la reconstruction

Le challenge est loin d’être gagné si l’on en croit les propos recueillis par France Bleu dans les rues de Saint-Étienne auprès de passants qui se souviennent un jour avoir voté socialiste. 

Quelques réactions de stéphanois dans les rues

Les 102.000 militants encore adhérents seront appelés à voter pour élire le Premier secrétaire du PS, les 15 et 29 mars prochain, avant le 78e congrès national qui se tiendra à Aubervilliers en Seine-Saint-Denis les 7 et 8 avril.