Politique

Le PC du Puy de Dôme présente ses candidats aux élections législatives

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne vendredi 20 janvier 2017 à 20:18

Cyril Cineux, Catherine Fromage, André Chassaigne, Christine Thomas-Bichon et Eric Dubourgnoux
Cyril Cineux, Catherine Fromage, André Chassaigne, Christine Thomas-Bichon et Eric Dubourgnoux © Radio France - Emmanuel Moreau

Le Parti Communiste du Puy de Dôme a lancé sa campagne pour les élections législatives. Quatre candidats sont déjà investis avec l'étiquette PC et Front de Gauche. Il reste une incertitude pour la 2eme circonscription.

C'est bien évidemment André Chassaigne qui tient la vedette. Le député sortant de la 5eme circonscription (Thiers-Ambert) vise un quatrième mandat. Il conserve le même suppléant, Eric Dubourgnoux et met en avant son travail collectif, avec les citoyens de sa circonscription. Mais le président des députés Front de Gauche à l'Assemblée Nationale pense avant tout aux enjeux nationaux et espère que ce qu'il appelle les forces progressistes (communistes, insoumis, écologistes, etc...) pourront conserver un groupe à l'Assemblée, c'est à dire au moins 15 députés. C'est la condition pour bénéficier de temps de parole et pouvoir défendre ses propositions de loi.

Dans la 1ere circonscription (Clermont et environs), le candidat sera Cyril Cineux. Le maire adjoint de Clermont était déjà candidat il y a cinq ans. Dans la 3eme circonscription (Clermont Montagne), ce sera Christine Thomas-Bichon, conseillère municipale à Beaumont. Dans la 4eme circonscription (Issoire et sud du département), la partante sera Catherine Fromage, maire adjointe à Vic le Comte et conseillère régionale communiste.

Le PC et les Insoumis

Il manque la 2eme circonscription (Riom, Combrailles). Le PC propose à la France Insoumise, le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, de présenter une candidature commune. Le candidat pourrait être l'insoumis Claude Estier avec une suppléante communiste. En cas de refus, c'est Boris Bouchet, conseiller régional qui porterait les couleurs du Front de Gauche.

Les candidats communistes plaident pour un rassemblement à gauche mais savent que ce ne sera pas simple. La question des relations entre le parti et Jean-Luc Mélenchon reste délicate. Le PC a pourtant préféré une candidature Mélenchon plutôt qu'une candidature d'un membre du parti à la présidentielle. André Chassaigne était favorable à cette solution mais maintenant que les militants ont tranché, il accepte ce choix sans discussion. Ce qui n'empêche pas qu'il aura face à lui une candidate insoumise. Il ne le prend pas pour lui puisque d'autres députés sortants communistes auront eux aussi un insoumis face à eux.

Une réunion est d'ailleurs prévue lundi entre les responsables du PC et ceux de la France Insoumise pour tenter d’aplanir les difficultés. En attendant, André Chassaigne lance un appel à la responsabilité.