Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le "pécule" des enfants placés : l'amendement d'Elisabeth Doineau, sénatrice de la Mayenne, rejeté

vendredi 17 novembre 2017 à 14:35 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

L'élue centriste Elisabeth Doineau était visée par une pétition qui a recueilli des milliers de signatures. Son amendement, destiné à réformer le dispositif, a été discuté et rejeté hier au Sénat. Le "pécule" concerne 300.000 mineurs.

Illustration
Illustration © Maxppp - Denis Sollier

Depuis l'an dernier, les mineurs reçoivent une allocation de rentrée scolaire pour chaque année de placement, entre 360 et 393 euros, c'est le "pécule" jeune majeur. Sa probable suppression a inquiété les associations. Elisabeth Doineau, qui souhaitait que ce "pécule" ne soit plus financé par l'allocation de rentrée scolaire, a présenté un amendement afin d'envisager d'autres moyens de financement. Levée de boucliers, pétition. La discussion parlementaire s'est déroulée hier au Sénat. L'amendement de la sénatrice de la Mayenne a finalement été rejeté.