Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le personnel de la région Auvergne-Rhône-Alpes appelé à faire grève ce jeudi

L'intersyndicale UNSA, CGT, CFDT, FSU appelle l'ensemble des agents de la collectivité territoriale à cesser le travail ce jeudi.

L'hôtel de la région Auvergne Rhône Alpes à la Confluence à Lyon
L'hôtel de la région Auvergne Rhône Alpes à la Confluence à Lyon © Radio France - Yves Renaud

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Le premier préavis, déposé il y a une dizaine de jours, ne concernait que les salariés du service communication du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, mais au vu de la situation générale des personnels régionaux, il a été étendu à l’ensemble des services. 

Les postes vacants dans les lycées par exemple constituent l’une des revendications fortes des agents comme l’explique Christian Darpheuille, le secrétaire général de l'UNSA. 

Il y a 8000 agents à la Région, on estime à 100 à 150 postes vacants au siège et sur les antennes et à 750 à 800 postes vacants sur les lycées , c'est énorme , on a des lycées qui tournent aujourd'hui avec un tiers des personnels, soit en maladie,  soit pas remplacés.   

Séance plénière à Lyon

Une grève qui risque d’avoir d’autant plus de visibilité que les élus de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont en séance plénière ce jeudi à l'Hôtel de région à Lyon. La date n’a évidemment pas été choisie au hasard, 

Du côté de la direction de la région Auvergne-Rhône-Alpes, on est évidement pas d'accord avec les chiffres de postes vacants annoncés par les syndicats, même si on reconnait qu'il y a des choses améliorer dans le domaine de la gestion des personnels. La fusion des deux régions en 2016 a entraîné des modifications importantes sur les facteurs de gestion humaine.  

Sébastien Pernaudet, le directeur adjoint des services de la Région, explique que des négociations sont en cours pour améliorer les choses.

Quand il y a du mal être, on l'entend, on en prend toute la mesure et on essaie de le traiter dans les meilleures conditions possibles. Aujourd’hui, on est en phase de concertation avec un dialogue constant et la question de l'organisation qui est en cours de débat sera tranchée en décembre prochain dans le cadre de nos instances de dialogue social 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu