Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le plus jeune maire de France est Ardéchois

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

C'est officiel ! Après les dernières installations des nouveaux maires ce week-end, le plus jeune maire de France est bien Ardéchois. Il s'appelle Hugo Biolley, il a 19 ans et il est maire de Vinzieux, dans le nord de l'Ardèche.

Hugo Biolley, 19 ans, le plus jeune maire de France et maire de Vinzieux
Hugo Biolley, 19 ans, le plus jeune maire de France et maire de Vinzieux © Radio France - François Breton

Il a pris ses fonctions le 23 mai dernier, après avoir été élu au premier tour le 15 mars. Hugo Biolley, 19 ans, a depuis pris ses premiers arrêtés municipaux, ouvert ses premiers dossiers. Au dernier conseil municipal, il a dû présenter le budget de la commune. "Il a fallu comprendre le budget, modifier toutes les dépenses, créer ce budget en prenant en compte la fiscalité de la commune, détaille Hugo Biolley. On a beaucoup travaillé dessus. Je suis encore dans cette position où j'apprends et j'assimile vite. Je sais que c'est une chance et je l'utilise."

Le nouveau maire de Vinzieux, dans le nord de l'Ardèche, prend ses marques et apprécie ce premier mois de mandat : "C'est beaucoup de découvertes, d'apprentissages. C'est beaucoup de bonheur aussi, une très belle aventure humaine comme je m'en doutais. Je sens qu'au bout d'un mois, j'ai pris en compétences et que je suis capable de prendre plus de dossiers qu'au début."

Un projet mûrement réfléchi

Devenir maire à 19 ans, ça ne s'improvise pas. Hugo Biolley mûrit le projet depuis plusieurs années. Il a effectué un stage à la mairie d'Annonay pour voir comment tout cela fonctionnait. "J'ai été spectateur de la vie publique. J'ai vu quel était le rôle du maire dans la vie de sa cité et comment on pouvait contribuer au bien commun, au bonheur des habitants, détaille le jeune homme. J'avais envie d'être acteur. _Le fait d'être candidat, élu puis maire, c'est la concrétisation de cet envie là, d'être acteur et plus spectateur._" 

L'année dernière, le jeune homme, étudiant depuis septembre dernier à Sciences Po Grenoble, a un déclic. "On m'a dit un jour : "Mais pourquoi tu ne présenterais pas l'année prochaine ? Tu aurais tout à fait les capacités pour le faire." Je me suis posé la question et puis je me suis lancé dans ce projet fou."

La mairie de Vinzieux, le nouveau bureau d'Hugo Biolley
La mairie de Vinzieux, le nouveau bureau d'Hugo Biolley © Radio France - François Breton

Son âge a suscité des interrogations chez les habitants. Pourquoi un jeune de 18 ans veut se lancer dans un tel projet ? Aura-t-il les épaules et les compétences pour être maire ?  "Je ne m'attendais pas à autant de curiosité, que l'âge prenne une place aussi importante dans la campagne, sourit Hugo Biolley. Bon maire ou mauvais maire, ça ne devrait pas dépendre de l'âge. Ça dépend des capacités et de la motivation de la personne."

L'âge d'Hugo Biolley continue d'interroger chez certains. Lui continue de tracer sa route, accompagné des onze élus de son conseil municipal. Deux anciens élus du mandat précédent l'ont rejoint dans l'aventure : l'ancien premier adjoint, qui conserve son poste, et sa mère. "Elle apporte l'expérience du dernier conseil, loin de moi l'idée de faire profiter la famille", explique le maire. 

Dynamiser Vinzieux

Avec toute son équipe, Hugo Biolley veut dynamiser Vinzieux. "Le village progresse en taille aujourd'hui. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il y a des jeunes qui s'installent notamment des couples avec enfants."

Le nouveau maire veut continuer l'organisation d'événements dans le village, et à terme faire venir des commerces. "Il y a encore beaucoup de travaux préparatoires à faire d'ici  là, ce n'est pas un objectif de ma campagne." Au dernier conseil, un projet de bar à vins et chocolat a été abordé. "Si jamais ça fonctionne, ça serait une réussite immense", explique le nouveau maire.

Pour se consacrer pleinement à sa mission, Hugo Biolley ne partira pas à l'étranger l'année prochaine, comme le font traditionnellement les étudiants en deuxième année à Sciences Po Grenoble. "Je suivrai à distance, pendant un an, des études de droit à la Sorbonne à partir de septembre prochain", explique Hugo Biolley. L'étudiant n'est pas déçu. "C'est avec une grande joie que je reste à Vinzieux. Je peux m'y engager et prendre des responsabilités. J'ai l'impression d'être utile."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess