Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : L'avenir institutionnel de l'Alsace dans le Grand Est

Le préfet du Grand Est chargé d'un rapport sur l'avenir institutionnel de l'Alsace

vendredi 2 février 2018 à 14:51 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Le préfet du Grand Est, Jean-Luc Marx a été chargé d'une mission par le Premier ministre. Il doit rendre d'ici trois mois un rapport sur l'épineux dossier de l'avenir institutionnel de l'Alsace.

Manifestation à Strasbourg contre la fusion des régions en octobre 2014.
Manifestation à Strasbourg contre la fusion des régions en octobre 2014. © Maxppp - Dominique Gutekunst

Alsace, France

L'avenir institutionnel de l'Alsace va faire l'objet d'un rapport. Il a été commandé par le Premier ministre Edouard Philippe au préfet de la région Grand Est. Jean-Luc Marx devra rendre ses conclusions au printemps 2018. 

La lettre de mission adressée le 22 janvier au préfet précise ainsi que "sans remettre en cause la région Grand Est", il devra évaluer "les hypothèses institutionnelles offertes par le code général des collectivités territoriales, telle que _l'entente interdépartementale ou la création d'un département "Alsace" par fusion des deux départements existants_". Le préfet devra également préciser "les calendriers envisageables" et "les options possibles en matière de compétences à exercer".

C'est un champ de réalités qui est aujourd'hui ouvert, tout cela au sein de la région Grand Est" - Jean-Luc Marx, préfet du Grand Est.

Les solutions qui seront proposées pour les deux départements alsaciens s'inscriront dans le cadre de la région Grand Est. "Cela a été dit par le chef de l'Etat. La carte des régions de France a été fixée par la loi. Elle ne sera pas modifiée", a répété lors de ses voeux à la presse Jean-Luc Marx. 

"Je suis d'abord dans une démarche d'écoute et d'échange pour bien mesurer les souhaits de chacun et mettre en regard la donne législative et réglementaires. Nous vivons dans un Etat de droit cela va de soi, avec des capacités d'agir pour les collectivités territoriales qui ne sont pas minces en matières d'organisation territoriale", a rappelé le préfet du Grand Est au micro de France Bleu Alsace. 

Dans un communiqué les présidents du conseil départemental du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry, "_se félicitent de la décision du Premier ministre de confier au préfet de région_". 

Pour les deux élus, "cette annonce au lendemain de la rencontre entre le premier Ministre et le président de la région Grand Est montre également que pour le gouvernement le statut quo n’est plus envisageable et que l’avenir de l’Alsace doit se construire dans la clarté. L’Etat, la région et les deux départements ont désormais ensemble la responsabilité de l’avenir de l’Alsace".