Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le président de la maison de champagne Taittinger vise l'Elysée: "Je mènerai une campagne simple"

jeudi 21 juillet 2016 à 10:27 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne

Le rémois Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la maison de champagne Taittinger, a décidé de se lancer dans la course pour l'élection présidentielle de 2017. Il va lancer dans les semaines à venir son propre mouvement "Pour une République d'idées", et il promet déjà une campagne "sobre".

Pierre-Emmanuel Taittinger, le président de la maison de champagne Taittinger.
Pierre-Emmanuel Taittinger, le président de la maison de champagne Taittinger. © Maxppp - maxpp

Reims, France

Pierre-Emmanuel Taittinger, le patron de la maison de champagne du même nom, a annoncé mercredi, à la surprise générale, qu'il se lançait dans la course à la présidentielle de 2017. A 63 ans, sans étiquette politique, Pierre-Emmanuel Taittinger, se présente comme un candidat de "droite sociale" et va lancer dans les semaines à venir son propre mouvement "Pour une République d'idées", et partir ensuite à la chasse aux 500 signatures d'élus, nécessaires pour se présenter en mai 2017. Une candidature qui repose sur un constat : "notre pays ne va pas bien, je ne le trouve pas bien géré depuis de longues années!", estime Pierre-Emmanuel Taittinger.

On a le droit de se présenter à la présidence de la République! -- Pierre-Emmanuel Taittinger

A ceux qui pourraient considérer sa candidature farfelue il répond déjà, le patron de la maison de champagne Taittinger répond : il est normal que les françaises et les français entendent des voix différentes, c'est un droit... Je l'utilise ! On a le droit de se présenter à la présidence de la république". Et le patron de la maison de champagne Taittinger a déjà un programme : "je pense qu'un homme politique doit pas faire plus de 3 mandats, il faut une réforme du Sénat importante, et je pense qu'il faut réduire le nombre de parlementaires". Quant à la question du chômage là aussi, le candidat a une certitude. "L'emploi c'est pas plus compliqué que le logement, encore faut-il prendre les bonnes décisions... et par des gens qui ont mis les pieds dans une entreprise...", souligne Pierre-Emmanuel Taittinger.

Ce qui compte c'est ce que je sois soutenu par la base

Et même si Pierre-Emmanuel Taittinger est à la tête d'une des grandes maisons de champagne, il veut "une campagne chaleureuse, simple... une campagne de proximité". "Ce qui compte c'est que je sois soutenu par la base, par les gens simples, ceux qui souffrent... les humbles, les défavorisés", estime Pierre-Emmanuel Taittinger, qui va donc devoir trouver 500 parrainages chez les élus pour pouvoir se présenter.

Pierre-Emmanuel : pas le premier Taittinger en politique  

En tout cas, si Pierre-Emmanuel Taittinger n'a pas d'étiquette politique, il fait bien partie d'une lignée politique. Son grand père Pierre, a été député dans l'entre deux-guerres. Quand à son père Jean, il a été maire de Reims et garde des sceaux sous Georges Pompidou. Pierre-Emmanuel Taittinger, lui, imagine donc un destin présidentiel.

"Je suis un homme passionné par mon pays", Pierre-Emmanuel Taittinger.