Infos

Le président du Conseil départemental de la Corrèze appelle ses agents à la grève

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin et France Bleu lundi 19 septembre 2016 à 16:40

Pascal Coste
Pascal Coste © Maxppp - Agnès Gaudin

C'est une initiative pour le moins originale. Pascal Coste, le président du Conseil départemental de la Corrèze, demande à tous les agents de la collectivité de débrayer ce jeudi pour protester contre la baisse des dotations de l’État.

C'est par une lettre adressée en ce début de semaine à tous les agents que Pascal Coste lance son appel. Il enjoint à tous les personnels du département à faire fonctionner le collectivité "en mode dégradé" ce jeudi, il lance ainsi un genre de grève du zèle pour ce jour qui marque le début d'une semaine de mobilisation contre le désengagement de l’État.

Repas froid à la cantine et moins d'arrêts des bus scolaires

En mode dégradé ça veut dire que les services du conseil départemental fonctionneront au ralenti, pour montrer l'impact que "pourrait avoir la baisse de nos moyens financiers" écrit Pascal Coste. Dans les faits, ce mode dégradé sera mis en œuvre durant toute la matinée de ce jeudi. Il se traduira par la fermeture de tous les services départementaux recevant du public et la non réponse au téléphone des usagers. Toutes les réunions seront annulées, tous les rendez vous, les consultations dans les services et sur le terrain. Pire encore les transports scolaires ne desserviront que la moitié des points d'arrêts habituels, et dans les cantine des collèges, services minimum avec des repas froids uniquement. Pascal Coste appelle en outre les agents à se rassembler, avec les élus, à l'hôtel du département de 9h30 à midi. Il conclut en précisant "sa détermination à défendre nos moyens d'action pour continuer à agir au service (...) de tous les Corréziens." Comme si cette action de jeudi n'était qu'un début. Pour la Corrèze la baisse des dotations de l’État représente 13 millions d'euros depuis 2014.

Partager sur :