Politique

Le président du Sénat Jean-Pierre Bel va abandonner ses fonctions en septembre

France Bleu mercredi 5 mars 2014 à 13:43

Jean-Pierre Bel, président du Sénat depuis 2011
Jean-Pierre Bel, président du Sénat depuis 2011 © MaxPPP

Jean-Pierre Bel, président PS du Sénat, ne sera pas candidat à sa propre succession après les prochaines élections, a-t-il annoncé dans une tribune publiée ce mercredi dans Le Monde. Le sénateur explique que sa décision est "un choix très ancien", datant de son élection à la présidence de la chambre haute.

"Je ne serai pas candidat pour exercer pendant six ans supplémentaires, un nouveau mandat " : en septembre prochain, Jean-Pierre Bel ne sera donc plus sénateur, et devra abandonner ses fonctions de président du Sénat. A 62 ans, le sénateur PS de l'Ariège a annoncé sa décision ce mercredi matin dans une tribune publiée dans Le Monde

Ce choix, explique l'actuel président de la Chambre Haute, est un "choix personnel très ancien ", qui date des "premiers jours qui ont suivi [son] élection à la présidence ", en 2011. Jean-Pierre Bel assure en avoir parlé à François Hollande "et à lui seul ", alors que ce dernier n'était encore que candidat à la candidature socialiste pour la présidentielle de 2012.

"Redonner confiance dans la parole politique "

Sans prétendre "à l'exemplarité ", Jean-Pierre Bel explique sa décision par une volonté de "ne pas se considérer comme propriétaire de ses mandats " et d'appliquer des principes plutôt que de "s'en tenir à les proclamer ". Son voeu : "redonner confiance dans la parole politique ". 

Le président du Sénat est le troisième personnage de l'Etat, après le Président de la République et le Premier ministre. C'est lui qui, en cas de décès du chef de l'Etat, doit assurer l'intérim. Jean-Pierre Bel est le premier issu du PS à avoir exercé ces fonctions sous la Ve République, et le premier président d'un Sénat qui a basculé à gauche, après les élections partielles de 2011. 

Partager sur :