Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le PV de stationnement va doubler à Nantes

jeudi 5 octobre 2017 à 4:58 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

Ce sont désormais les villes, et plus l'Etat, qui fixent le montant des amendes de stationnement. Résultat, à Nantes, elles vont passer de 17 à 35 euros à partir du premier janvier 2018.

Si le montant de l'amende double, le prix du stationnement, lui ne change pas
Si le montant de l'amende double, le prix du stationnement, lui ne change pas © Maxppp -

Nantes, France

À ce prix là, ça va sans doute en dissuader beaucoup de tenter leur chance et de se garer sans payer en espérant ne pas avoir d'amende. À partir du premier janvier prochain, le montant de l'amende de stationnement va passer de 17 à 35 euros pour le centre-ville de Nantes (25 euros en zone jaune). C'est en effet désormais aux villes, et plus à l'Etat, d'en fixer le tarif.

La ville ne fait pas de bénéfices. Si l'amende passe à 35 euros, c'est pour financer le service des contencieux

Et si le prix double, ça ne veut pas dire que la ville va se faire de l'argent sur le dos des automobilistes assure Gilles Nicolas, l'adjoint à la tranquillité publique : "on ne fait pas de bénéfices. Ce qui rentre dans les caisses de la ville, c'est le produit du stationnement quand vous payez à l'horodateur. C'est 10,5 millions d'euros par an qui va dans le budget de la commune. Jusque-là, le produit des amendes allait à l'Etat qui en reversait une partie aux collectivités - environ 8 millions d'euros, mais versés à Nantes métropole pour tout ce qui concerne les politiques de déplacement. Cette réforme, elle n'est pas faite pour faire rentrer de l'argent dans les caisses. Ceux qui demain vont traiter tous les recours, etc., ce n'est plus l'Etat mais la collectivité qui va les payer. Pour ne pas que ça nous coûte, nous devons faire passer l'amende de 17 à 25 et 35 euros. Ce sont à peu près les même tarifs dans toutes les grandes villes à part Marseille, allez savoir pourquoi..."

Le prix du stationnement, lui, ne change pas

Mais si le prix des amendes double, celui du stationnement, lui ne change pas. Ce sera toujours 1,50 euros en zone jaune et 2,30 euros en zone rouge pour une heure. En revanche, l'amplitude horaire en zone payante, elle, est rallongée. À partir du premier janvier, ce sera jusqu'à 10 heures en zone rouge (contre deux actuellement) et 8 heures en zone jaune (trois heures jusque-là). La ville de Nantes compte 14.680 places de stationnement payant. La zone jaune restera gratuite du 14 juillet au 15 août.