Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Rassemblement National victorieux en Corrèze, pays de Jacques Chirac et de François Hollande

-
Par , France Bleu Limousin

Le parti de Marine Le Pen est arrivé premier en Corrèze à ces élections européennes. C'est une première toutes élections confondues dans le département. Plusieurs communes ont placé la liste Rassemblement National en tête, y compris les anciens fiefs de Jacques Chirac et de François Hollande.

Dans la ville de Tulle où François Hollande vote depuis plus de trente ans, le Rassemblement National est arrivé en tête dimanche
Dans la ville de Tulle où François Hollande vote depuis plus de trente ans, le Rassemblement National est arrivé en tête dimanche © Maxppp - Agnès Gaudin

Corrèze, France

Argentat, Beynat, Uzerche, Laguenne et beaucoup d'autres. De nombreuses communes corréziennes sont tombées dans l'escarcelle du Rassemblement National lors du scrutin européen de dimanche. Globalement la Corrèze a placé en tête la liste du parti de Marine le Pen, avec 21,3 % des suffrages. Cela n'était encore jamais arrivé. "C'est assez logique que la Corrèze reflète ce qui se passe comme un peu partout en France" commente Pascal Coste le président du Conseil départemental.

La fin de l'ère des présidents

Elle est donc fermée la "parenthèse corrézienne", comme l'appelle Pascal Coste, que les deux présidents corréziens avaient ouverte, qui sans doute jusque là avait limité la progression des idées extrêmes dans le département. Symbole s'il en fallait les scores du Rassemblement National à Ussel, 21,83 %, et à Tulle, 18,54 %. Dans les deux communes, qui furent les temples de la Chiraquie et de la Hollandie, la liste de Jordan Bardella est donc également première. 

Des gens qui n'ont pas tout le caryotype du vote RN" Bernard Combes

Le maire de Tulle accuse le coup. Sans être tout à fait surpris. Bernard Combes cependant ne croit pas à une poussée fondamentale du vote RN chez les électeurs tullistes. "Je sais que dans leur fondement ce sont des gens qui n'ont pas du tout le caryotype du vote Rassemblement National". Pour lui comme partout en France ses administrés ont exprimé leur mal-être et leur refus de la politique actuelle. En rappelant aussi que les élections européennes ne sont pas vraiment comme les autres. Bernard Combes fait déjà le pari que le Rassemblement National ne récoltera pas les fruits gagnés ce dimanche à Tulle lors des prochains scrutins.

Choix de la station

France Bleu