Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Républicain Sébastien Pacull se présente aux élections municipales de Sète avec le soutien du RN

-
Par , France Bleu Hérault

L'ex président de la fédération départementale du parti Les Républicains Sébastien Pacull a annoncé officiellement ce samedi 30 novembre sa candidature aux élections municipales de Sète en 2020. Avec le soutien du Rassemblement National, il appelle "à une union des droites citoyennes".

Sébastien Pacull se lance dans les élections municipales de Sète avec le soutien du parti RN.
Sébastien Pacull se lance dans les élections municipales de Sète avec le soutien du parti RN. © Radio France - Marie Roussel

Sète, France

C'est désormais officiel : l'ancien président de la fédération départementale du parti Les Républicains et ex adjoint à la mairie de Sète Sébastien Pacull se lance dans la course aux élections municipales de 2020. Sa liste dissidente est soutenue par le maire de Béziers Robert Ménard, ainsi que par le Rassemblement National. Le candidat a tenu toute fois à préciser "qu'il ne rejoignait pas" le parti de Marine le Pen mais qu'il appelait à une "union des droites citoyennes."

Bientôt une exclusion de Sébastien Pacull du parti LR ? 

Sébastien Pacull se présente donc contre le maire sortant, François Commeinhes, qui brigue un quatrième mandat avec les soutiens de La République en Marche et du parti Les Républicains. "Je ne vois pas pourquoi certains ne se gênent pas de collaborer avec la République en Marche et pourquoi il ne faudrait pas travailler avec des personnes du Rassemblement National qui ont les mêmes objectifs et les mêmes visions que moi pour la ville, a déclaré Sébastien Pacull. Les Républicains, en soutenant Emmanuel Macron, ont abandonné le peuple de droite", a-t-il ajouté.

Cette annonce a été fermement condamnée par la section départementale LR de l'Hérault, qui menace Sébastien Pacull d'exclusion. "Face à ceux qui sont prêts à vendre leur âme, nous serons intransigeants et de ce fait, toutes celles et tous ceux qui suivront cette voie se verront exclus des Républicains", spécifie le communiqué de presse du secrétaire départemental de la Fédération LR dans l'Hérault, Arnaud Julien.  "Si les Républicains veulent m'exclure : ils m'excluront, répond le candidat dissident. Mais à ce moment-là : qu'ils excluent aussi celles et ceux qui font allégeance à la République en marche."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu