Politique

Le Sénat enterre la charte des langues régionales

Par Maud Czaja, France Bleu Alsace mercredi 28 octobre 2015 à 6:51

Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat
Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat

Sans surprise, les sénateurs ont rejeté ce mardi le projet de ratification de la charte européenne des langues régionales.

François Hollande aura du mal à tenir sa promesse de campagne numéro 50. La ratification de la charte européenne des langues régionales semble bien compromise. Le Sénat a rejeté mardi le projet sans même avoir discuté le texte. La motion de procédure a été adoptée par 180 voix contre 155. Ce sont les groupes LR Les Républicains et UDI qui ont voté contre.

Une charte signée en 1999

"L' an dernier, on a entendu la droite sur la défense de l'Alsace, en valorisant l'alsacien, et là elle rejette la charte" , s'étonne Patricia Schillinger, sénatrice socialiste haut-rhinoise. "Le gouvernement sait très bien qu'en nous proposant un projet de loi constitutionnel visant à ratifier une charte inconstitutionnelle, ça ne peut pas aboutir", réagit André Reichardt sénateur bas-rhinois LR sur France Bleu Alsace _"le gouvernement veut passer outre en affublant la charte d'une déclaration interprétative qui dit exactement l'inverse de la charte, c'est une politique de gribouille!" _dénonce le sénateur.

La charte a été signée par la France en 1999 mais elle n'a jamais été ratifiée. Pour cela il faut modifier la Constitution qui indique que "le français est la langue de la République".