Politique

Le sénateur-maire de Nîmes ne reviendra pas aux affaires avant janvier 2017

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère mardi 30 août 2016 à 18:09

Franck Proust, premier adjoint à la mairie, remplacera Jean-Paul Fournier jusqu'en début d'année prochaine
Franck Proust, premier adjoint à la mairie, remplacera Jean-Paul Fournier jusqu'en début d'année prochaine © Maxppp -

Jean-Paul Fournier ne reprendra pas ses activités politiques avant janvier 2017. L'annonce officielle est intervenue ce mardi matin. C'est son premier adjoint, Franck Proust, qui prend le relais.

Jean-Paul Fournier a un subi un quadruple pontage coronarien le 15 juillet dernier. Selon le cabinet du maire, l'opération s'est bien déroulée, mais elle nécessite une longue convalescence. Le sénateur-maire de Nîmes est actuellement en convalescence dans un centre de rééducation au Grau-du-Roi.

Marc Taulelle, pneumologue à la clinique des Franciscaines à Nîmes était présent lors de l'intervention. Il confirme que Jean-Paul Fournier a du être opéré en urgence, sous peine de risque d'accident majeur.

Jean-Paul Fournier a du être opéré en urgence explique Marc Taulelle

A  l'origine, l'absence de Jean-Paul Fournier ne devait durer que quelques semaines, C'était en tout cas ce qu'indiquaient les communiqués officiels. Et puis, au fil du temps, les informations sur son état de santé se sont affinées.

Il s'est avéré que le sénateur-maire de Nîmes avait bien subi un quadruple pontage coronarien. Une opération très lourde qui nécessite une longue rééducation et donc finalement presque six mois d'absence.

L'absence de Jean-Paul Fournier ne devrait pas perturber le fonctionnement de la municipalité. Le vote du budget est repoussé de quelques semaines, mais les autres dossiers suivent leurs cours normalement, assure Franck Proust.

Franck Proust assure que le fonctionnement ne sera pas perturbé à la tête de la mairie

Partager sur :