Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le silence d'Edouard Philippe après la fusillade de La Seyne-sur-Mer crée le malaise

vendredi 14 septembre 2018 à 0:05 Par David Aussillou, France Bleu Provence

En visite à Toulon ce jeudi soir, Edouard Philippe n'a fait aucun commentaire sur le double assassinat du début de la semaine à La Seyne-sur-Mer (Var). De quoi mettre mal à l'aise les élus varois de la République en Marche.

Edouard Philippe a visité le chantier du quartier de Chalucet à Toulon
Edouard Philippe a visité le chantier du quartier de Chalucet à Toulon © Radio France - David Aussillou

Toulon, France

Après avoir lancé à Avignon la concertation sur le futur service national universel, Edouard Philippe s'est rendu ce jeudi soir à Toulon. Le Premier ministre a visité le chantier du quartier Chalucet avant de présider un dîner républicain avec tous les députés du Var.

Des députés En Marche déçus

Cette visite intervenait quatre jours après l'assassinat de deux jeunes à la cité Berthe à la Seyne-sur-Mer où le chef du gouvernement ne s'est pas rendu. Il n'a également fait aucun commentaire sur ce règlement de comptes, même si au journal Var Matin il affirmait "être là pour parler de l'insécurité dans la métropole toulonnaise".

Comme d'autres députés varois de la République en Marche, Cécile Muschotti estime qu'Edouard Philippe aurait du se rendre à La Seyne-sur-Mer : "Le maire de La Seyne a subi avec sa population l'assassinat de deux jeunes, dont un de 14 ans. Evidemment, cela aurait été un signal fort."

Une nuit à Canjuers

Le maire de Toulon assure qu'il a demandé une nouvelle fois au Premier ministre des renforts pour la métropole de Toulon. "Ils ont été donnés déjà à Marseille et à Nice, dit Hubert Falco. Nous, on ne les a pas obtenus. Aujourd'hui, ça devient urgent."

Edouard Philippe a passé ensuite la nuit au camp militaire de Canjuers, où il a séjourné pendant son service militaire.