Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Drôme Ardèche

Le socialiste Pascal Terrasse ne se représente pas aux législatives et rejoint Macron

samedi 4 mars 2017 à 21:44 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Le député socialiste de Privas Pascal Terrasse a décidé de ne pas se représenter aux législatives de juin prochain. Il était député de la première circonscription de l'Ardèche depuis 1997. Il en a d'abord fait l'annonce aux militants samedi matin.

Le député socialiste ardéchois Pascal Terrasse rejoind Emmanuel Macron
Le député socialiste ardéchois Pascal Terrasse rejoind Emmanuel Macron -

Privas, France

Député depuis 20 ans

Pascal Terrasse explique qu'il aurait été incohérent de se présenter aux législatives de juin prochain alors que son candidat Emmanuel Macron veut limiter le nombre de mandat. Il est député sans interruption depuis l'âge de 32 ans en 1997. Mais d'autres sources expliquent que Pascal Terrasse voulait autre chose et cherchait à quitter le Palais Bourbon pour d'autres expériences.

Un proche des idées de Macron

Pascal Terrasse ne s'est jamais caché de sa proximité avec les idées d'Emmanuel Macron.

"Je suis un social réformateur"

— Pascal Terrasse, député PS de l'Ardèche

Sa principale motivation dans ce choix c'est le candidat élu lors des primaires du PS. Pascal Terrasse avait dit à plusieurs reprises que jamais, il ne ferait campagne pour Hamon, jugé beaucoup trop à gauche. Aujourd'hui il souhaite être actif dans la campagne d'Emmanuel Macron et pourquoi pas, travailler autour des idées de réforme des retraites. Macron souhaite la fin des régimes spéciaux et la mise en place de la retraite à points.

Le socialiste Pascal Terrasse ne se représente pas aux législatives et rejoint Macron