Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Saint-Étienne Loire

Saint-Étienne : le socialiste Pierrick Courbon se lance à son tour dans la campagne des municipales

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le socialiste Pierrick Courbon emmènera la liste de Saint-Étienne Demain aux municipales de mars prochain.

Pierrick Courbon.
Pierrick Courbon. © Radio France - Emeline Rochedy

Saint-Étienne, France

Un nouveau candidat se lance officiellement dans la campagne des municipales à Saint-Étienne : il s'agit du socialiste Pierrick Courbon. Il emmènera la liste de Saint-Étienne Demain en mars 2020. Et il sera en direct dans la matinale de France Bleu Saint-Étienne Loire à 7h50 ce lundi 4 novembre.   

C'est la cinquième candidature annoncée après celle de Patrick Revelli (LREM) et de Sophie Robert (RN) en septembre. Suivies par Olivier Longeon (EELV), la liste citoyenne France insoumise - NPA - Saint-Étienne Debout et le maire sortant Gaël Perdriau (LR) déclarés en octobre. 

Du CPE à Saint-Étienne Demain

Né à Firminy en juillet 1985, Pierrick Courbon apparaît comme le plus jeune tout en ayant engrangé une certaine expérience politique. Au conseil municipal de Saint-Étienne depuis cinq ans, où il est devenu le chef de file de l'opposition à Gaël Perdriau comme au conseil départemental de la Loire, où il siège depuis mars 2015.

Pierrick Courbon a commencé à militer sur le campus de Tréfilerie où il étudie l'anglais quand il se mobilise contre le Contrat première embauche, fin 2005. Il est alors engagé chez Sud Étudiant mais c'est le Mouvement des jeunes socialistes qu'il finit par rejoindre deux ans plus tard. 

De là, il va rencontrer Régis Juanico. Alors qu'il enseigne l'anglais au lycée Honoré d'Urfé, il est débauché par le député socialiste de Saint-Étienne qui l'intègre dans son équipe d'assistants parlementaires. Poste qu'il aura occupé neuf ans jusqu'à ce lundi matin et le début d'un congé sans solde pour faire campagne.

Pierrick Courbon portera les idées de Saint-Étienne Demain, association qui a organisé plusieurs réunions et consultations depuis le printemps et durant l'été. Une dynamique dont Génération.s fait aussi partie. C'était le cas, au départ, d’Europe Écologie Les Verts. Avant que son succès aux élections européennes lui suggère une autre ambition.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu