Politique

Le stade Chaban-Delmas sera-t-il le nouveau terrain de jeu du rugby et de l'UBB ?

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde jeudi 17 avril 2014 à 7:00

Le stade Chaban-Delmas a fait le plein pour UBB/Toulon
Le stade Chaban-Delmas a fait le plein pour UBB/Toulon © Radio France

Alain Juppé le maire de Bordeaux et Noël Mamère le maire de Bègles se rencontrent pour évoquer la question de l'avenir du stade Chaban-Delmas et des rugbymen de l'Union Bordeaux-Bègles.

La question a animé la campagne des municipales. Alain Juppé, le maire de Bordeaux, avait revu sa position en se déclarant finalement favorable au maintien du rugby au stade Chaban-Delmas quand les Girondins auront leur nouveau stade à Bordeaux-Lac. Noël Mamère , le maire de Bègles, lui, avait botté en touche, affirmant qu'il fallait mettre ce sujet de côté le temps de la campagne .

Les élections sont donc passées et les deux hommes vont se voir ce jeudi pour évoquer ce dossier. L'UBB va-t-elle déménager à Chaban pour jouer la plupart de ses matches et profiter du nouveau grand stade pour certaines grandes affiches ? Que va devenir André-Moga ? Un centre d'entraînement et de formation ?

Selon Nicolas Florian, adjoint au maire de Bordeaux, et premier proche d'Alain Juppé, à avoir pris position, en faveur de l'installation de l'UBB à Chaban, c'est la solution la plus adaptée pour le club et le public , à condition de le réaménager.

"On a deux ans pour formaliser tout ça et faire des études. Mais il faudra revoir la jauge de Chaban à 20.000 spectateurs." — Nicolas Florian, adjoint au maire de Bordeaux

"il faudra faire des aménagements"

Selon Franck Joandet, le 2e adjoint au maire de Bègles en charge des questions du sport de haut niveau, il faut d'abord évaluer ce qui aura le moindre coût.

"À Bègles, on n'a pas une position chauvine et banlieusarde mais économique sur le sujet. Si c'est moins onéreux de réaménager Chaban, et que, dans la même enveloppe, on parvient à faire un centre d'entraînement à Bègles, ça ne nous gêne pas." — Frank Joandet, adjoint au maire de Bègles

"On a toujours eu une réflexion économique"

Partager sur :