Politique

Le Sud-Ouest creusois inquiet pour son école

France Bleu Creuse mardi 24 février 2015 à 18:31

Un panneau de signalisation près d'une école (illustration)

Des élus du sud-ouest de la Creuse sonnent l'alarme en vue de la rentrée 2015 : l'une des trois classes de leur regroupement scolaire serait menacée de disparition.

Des élus du sud-ouest de la Creuse s'inquiètent pour l'avenir de leur école. Les maires de Châtelus-le-Marcheix, Saint-Goussaud, Saint Martin-Sainte Catherine et Saint-Pierre-Chérignat viennent d'adresser une lettre ouverte aux trois parlementaires du département pour leur demander de l'aide.

Ils craignent que le regroupement pédagogique qui unit leurs communes soient amputé d'un poste d'enseignant à la rentrée prochaine, autrement dit qu'une de leurs trois écoles ferme puisque ce regroupement est aujourd'hui organisé en trois classes, une à Châtelus, l'autre à Saint Martin et la troisième à Saint-Pierre. C'est une rencontre récente avec la directrice d'académie qui leur laisse craindre le pire, même si rien n'est officiel pour l'instant. Ils préfèrent donc anticiper et organiser la riposte.