Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le TGV s'éloigne de Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Le gouvernement a annoncé jeudi qu'il renonçait aux projets de lignes à grande vitesse. La Commission 21, chargée de hiérarchiser les investissements, prône l'abandon du "tout TGV". Le barreau entre Limoges et Poitiers ne verra pas le jour avant 2030.

TGV (illustration)
TGV (illustration) © Maxppp

"On ne peut pas attendre 2030 pour moderniser le Poitiers Limoges (...) Je me battrai pour que Périgueux soit rapprochée de la capitale." (Michel Moyrand)

Michel Moyrand, le maire PS de Périgueux, souhaitait raccorder le chef-lieu de la Dordogne à une future ligne TGV entre Limoges et Poitiers. Ce barreau comme tous les autres grands projets, à l'exception de la ligne entre Bordeaux et Toulouse, sont renvoyés aux calendes grecques. Michel Moyrand estime que le gouvernement fait "une erreur ".

Michel Moyrand, le maire de Périgueux

Le rapport de la Commission 21 préconise l'entretien du réseau existant. Les 70 projets représentaient un investissement total de 245 milliards d'euros sur 25 ans. Selon Frédéric Cuvillier, le ministre des Transport, ce rapport met un terme à "une liste à la Prévert " au financement difficile voire impossible.

LGV : Les projets menacés, les projets confirmés
LGV : Les projets menacés, les projets confirmés
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu