Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Toulousain Salah Amokrane devient le conseiller justice sociale et égalité de Benoît Hamon

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Salah Amokrane se réengage dans la politique à moins de dix semaines du premier tour de l'élection présidentielle. Celui qui avait emmené les Motivé-e-s lors de l'élection municipale à Toulouse en 2001, rejoint l'équipe de campagne de Benoît Hamon.

Le Toulousain Salah Amokrane, ancien des Motivé-e-s s'engage aux côtés de Benoît Hamon, dans la campagne pour l'élection présidentielle.
Le Toulousain Salah Amokrane, ancien des Motivé-e-s s'engage aux côtés de Benoît Hamon, dans la campagne pour l'élection présidentielle. - Vincent Darmon

Benoît Hamon, qui est sorti vainqueur de la primaire de la gauche, est allé solliciter Salah Amokrane pour le nommer conseiller justice sociale et égalité. L'ancien Motivé et ancien conseiller municipal toulousain rejoint la gouvernance citoyenne à laquelle prennent aussi part l'économiste Thomas Piketty ou la philosophe et sociologue Domnique Méda, par exemple. Gouvernance citoyenne qui s'est réunie pour la première fois, lundi 13 février et ses membres vont se retrouver régulièrement pour échanger sur les idées qu'ils pourront soumettre au candidat.

"J'ai vraiment trouvé une tonalité différente"

Salah Amokrane n'a pas participé à la primaire de la gauche mais prendre part à la campagne de Benoît Hamon a du sens, pour lui.

J'ai vraiment trouvé qu'il y avait une tonalité différente (...) Le revenu universel est une proposition qui m'a beaucoup intéressé. Notamment, il y a une dimension qui m'a paru déterminante, c'est l'engagement de commencer par les jeunes de moins de 25 ans qui aujourd'hui ne sont éligibles à aucun minima sociaux. Pour avoir au quotidien la préoccupation de la jeunesse et notamment dans les secteurs populaires et la préoccupation de la jeunesse étudiante, il y a quelque chose de déterminant.

Salah Amokrane a été choisi pour sa connaissance des quartiers populaires. Lui, le Motivé, l'enfant kabyle né dans le béton des quartiers Nord de Toulouse, le coordinateur de l'association Tactikollectif situé dans le quartier des Minimes peut "mettre en évidence les expressions de la société civile en dehors du débat politique, notamment dans les quartiers mais pas seulement".

"Je suis là pour faire la campagne de Benoît Hamon que j'espère la plus large possible"

Ce que nous a assuré Benoît Hamon, c'est que notre rôle, mon rôle sera non seulement de faire des propositions en terme de contenu mais aussi de prendre des initiatives. Je ne suis pas là pour faire la campagne du parti socialiste. Je suis là pour faire la campagne de Benoît Hamon que j'espère la plus large possible.

Salah Amokrane souhaite par exemple, qu'on s'interroge sur le rôle que la police doit désormais jouer. Il veut "que les policiers redeviennent des gardiens de la paix et ne soient plus seulement des forces de l'ordre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu