Politique

Législatives - 1er tour : Jean-Jacques Urvoas en ballotage défavorable à Quimper

Par Nolwenn Quioc, France Bleu Breizh Izel lundi 12 juin 2017 à 0:33

Annaïg Le Meur (LREM) devance largement Jean-Jacques urvoas (PS) au second tour
Annaïg Le Meur (LREM) devance largement Jean-Jacques urvoas (PS) au second tour © Radio France - Anne Treguer

Le député PS sortant Jean-Jacques Urvoas est dans une situation compliquée pour le second tour de la présidentielle : il est en ballotage défavorable face à la candidate de La République En Marche, Annaïg Le Meur.

Le député sortant, ancien garde des Sceaux, obtient 19,77% des voix, très loin derrière la candidate de la République en Marche, Annaïg Le Meur, qui rafle 38,21% des suffrages.

Jean-Jacques Urvoas appelle à la mobilisation pour le second tour

La partie s'annonce compliquée pour Jean-Jacques Urvoas au second tour, mais l'ancien ministre veut encore y croire. Il espère notamment un rééquilibrage des votes pour le second tour, et appelle les électeurs à se mobiliser.

"50% d'abstention, c'est jamais un très bon signe" - Jean-Jacques Urvoas

"Quand vous avez 50% d'abstention, c'est jamais un très bon signe" admet Jean-Jacques Urvoas. "J'ai la fierté d'avoir été utile, et j'ai la volonté de continuer à l'être. Mais l'électeur est libre. Nous n'avons pas réussi à l'intéresser : maintenant charge à nous de faire en sorte qu'il se passionne pour le second tour."

Sa concurrente pour le second tour, Annaïg le Meur, n'est pas impressionnée par l'expérience de son adversaire, parlementaire depuis 2007. Pour elle, au contraire, son peu d'expérience est un atout : " Etre novice c'est aussi avoir un nouveau point de vue, ça apporte toujours plus que rester sur des acquis anciens qui ne fonctionnent plus".