Politique

Législatives 2017 : La droite investit tous ses candidats... Ou presque !

Par Delphine Garnault, France Bleu Poitou samedi 14 janvier 2017 à 15:35

4 députés dans la Vienne et 3 en Deux Sèvres représenteront le Poitou.
4 députés dans la Vienne et 3 en Deux Sèvres représenteront le Poitou. © Maxppp - Maxppp

Qui est candidat pour les Républicains ? Et où ? La réponse a été donnée ce samedi lors de la commission nationale d'investiture. Pas de grosse surprise et toujours deux circonscriptions du Poitou où il n'y a pas de candidat désigné.

Il n''y a pas eu de grosse surprise ce samedi à l'issue de la commission nationale d'investiture des Républicains. Les "fillonistes" qui se sentaient pousser des ailes depuis la primaire de la droite et du centre n'ont pas bouleversé la donne. Cependant, il reste encore deux circonscriptions du Poitou où les noms des candidats aux législatives de juin ne sont pas connus : la 1ère circonscription des Deux-Sèvres et la 4ème de la Vienne. Le point ici

En Vienne, pas de candidat dans la circonscription de Châtellerault.

La 1ère circonscription de la Vienne ( Poitiers) est actuellement détenue par le maire PS de Poitiers Alain Claeys qui ne se représente pas. Pour Les Républicains, c'est Jacqueline Daigre, chef de file de l'opposition de droite à la ville de Poitiers et filloniste de la dernière heure qui a été investie. _(Le PS est en pleine tourmente dans cette circonscription où les militants vont devoir voter une deuxième fois pour départager Aurélien Tricot de Xavier Moinie_r).

La 2éme circonscription (Poitiers Vivonne Vouillé) est représentée par la PS Catherine Coutelle PS qui ne brigue pas de nouveau mandat. C'est Olivier Chartier qui a été retenu par le parti LR. Olivier Chartier est conseiller régional Nouvelle Aquitaine, président de la commission des finances à la Région, président LR dans la Vienne et c'est aussi un proche de Jean Pierre Raffarin. Il a soutenu Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre. Un choix qui ne plaît pas du tout à Marie-Dolores Prost - fervente supportrice de François Fillon dans la Vienne et candidate à la candidature - et qui pourrait désormais se lancer en dissidence dans cette circonscription. Elle annoncera sa décision jeudi (Notez que le PS sera représenté par Patricia Persico .)

La 3ème circonscription (Sud Vienne). Le socialiste Jean Michel Clément PS se représente. A droite, c'est Enguerrand Delannoy, le maire de Saint Pierre de Maillé, qui est investi par LR comme prévu. Mais il va devoir faire avec une candidature divers droite : celle de Gérard Herbert, le maire de Chauvigny qui s'était d'ailleurs déclarée pro Fillon entre les deux tours de la primaire de la droite et du centre et s'est déclaré candidat officiellement à la législature peu de temps après.

La 4éme circonscription (Chatellerault/Loudun) : c'est celle de l'écologiste Véronique Massonneau, ex EELV, une proche de François de Rugy. Elle se représente. C'est dans cette circonscription que LR n'a pas tranché et parle de circonscription "réservée". La centriste Véronique Abelin, fille du maire de Châtellerault et conseillère régionale est pressentie. Le conseiller régionalLR Philippe Rabit et le sarkozyste Romain Bonnet aimeraient aussi se présenter. C'est un territoire où le FN réalise de bons scores.

En Deux-Sèvres, deux femmes et ...... un homme ?

1ère circonscription (Niort/Prahecq) : La députée actuelle est la socialiste Geneviève Gaillard qui ne se représente pas. Il n'y a pas de candidat investi par LR.Dans un communiqué, le président LR des Deux-Sèvres Philippe Mouiller indique "Concernant la première circonscription, il a été tranché qu’elle était « réservée », c’est-à-dire réservée en priorité aux partenaires des Républicains mais dont la décision finale nécessite encore des discussions au cours des prochaines semaines". Tous les yeux se tournent désormais vers Jérome Baloge, maire de Niort. Il s'était présenté en 2012, il avait été battu par Geneviève Gaillard mais depuis il lui a ravi la mairie. Avec la loi sur le cumul des mandats, une candidature et une victoire en juin 2017 signifient aussi l'obligation pour Jérôme Baloge de lâcher son mandat de maire. Sinon, côté Les Républicains, Coralie Desnoues conseillère départementale, s’est positionnée. (Le PS s'est choisi Elodie Truong pour le représenter)

2éme circonscription (entre autre St Maixent et Parthenay). La socialiste Delphine Batho se représente. C'est l'ancienne circonscription de Ségolène Royal. Pour LR,, Séverine Vachon, vice-présidente du conseil départemental des Deux-Sèvres est investie. L’UDI Xavier Argenton qui s’était présenté en 2012 a choisi de ne pas se représenter pour rester maire de Parthenay.

3ème circonscription (Nord Deux-Sèvres). Le socialiste Jean Grellier ne brigue pas de nouveau mandat. Sans surprise, c’est Véronique Schaff-Gauthier, ancienne sous-préfète de Bressuire et de Châtellerault qui a été retenue par les Républicains. (Le PS sera représenté par Marc Bonneau, conseiller municipal de Bressuire).