Élections DOSSIER : Les élections législatives 2017 en Occitanie

Législatives : cinq circonscriptions sur six pour la République en Marche dans le Gard

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère lundi 19 juin 2017 à 11:53

Les cinq députés LREM du Gard (O.Gaillard / P.Berta/ F.Dumas/ A. Cellier/ A. Chapelier
Les cinq députés LREM du Gard (O.Gaillard / P.Berta/ F.Dumas/ A. Cellier/ A. Chapelier © Radio France - Laurent Gauriat

Finalement, la République en Marche n'aura pas réussi son grand chelem espéré dans le Gard. Le parti de la majorité remporte tout de même cinq circonscriptions sur six. Gilbert Collard le candidat frontiste a résisté à la vague Macron en s'imposant de justesse face à Marie Sara.

Deux femmes, quatre hommes, deux sortants réélus et quatre nouveaux. Voilà pour la photo de classe des députés gardois. Ils sont six et l'exception s'appelle Gilbert Collard. Le seul député frontiste au milieu des cinq élus de La République en Marche (REM).

Pas de grand chelem pour REM

À l'issue du 1er tour, La République En Marche avait annoncé un grand chelem pour le second tour. Tous les duels dans le Gard opposaient un candidat REM à un candidat FN. Mais le pari n'est pas gagné puisque Gilbert Collard a fini par l'emporter de 123 voix cette fois, contre 48 au premier tour.

Une élection dans un mouchoir de poche. La novillera en politique Marie Sara n'est pas parvenue à porter l'estocade à l'animal politique Gilbert Collard qui gagne, ce sont ses mots, "contre le système".

Pari réussi pour Françoise Dumas (ex PS) passée REM

La députée sortante Françoise Dumas dans la première circonscription, elle, s'en sort bien. Elle est réélue et bat son rival Yoann Gillet avec 54,5% des suffrages contre 45,5% pour le frontiste. Il reconnait sa défaite qu'il estime encourageante au vu des résultats en dehors de Nîmes. Sur France Bleu Gard Lozère ce lundi sur France Bleu Gard-Lozère, la députée sortante a dit mesurer la responsabilité qui pèse désormais sur ses épaules.

Françoise Dumas Députée sortante réélue

Grand saut dans le bain pour quatre novices de l'Assemblée

Les quatre autres élus n'ont jamais été député. Certains viennent de la société civile et n'ont jamais exercé de mandat politique. C'est le cas d'Annie Chapelier, infirmière au CHU de Nîmes, qui l'emporte avec plus de 58% des suffrages dans la 4e circonscription. Sur France Bleu Gard Lozère ce lundi, elle s'est dite heureuse de faire partie des 223 femmes qui entrent au palais Bourbon.

Annie Chapelier Députée de la 4ème circonscription

Dans la 3e circonscription, c'est Anthony Cellier qui s'impose largement avec 59% des voix dans un secteur où le FN avait des espoirs. De son côté, l'universitaire Philippe Berta est élu lui dans la 6e circonscription avec 60% des suffrages.

Anthony Cellier, députée de la 3ème circonscription du Gard

Philippe Berta député de la sixième circonscription du Gard

Enfin, dans la cinquième, Daniela de Vido n'a pas pesé lourd face à Olivier Gaillard, le monsieur route du département,. Il n'y avait pas de suspense dans ce secteur tant l'écart était grand après le premier tour entre ce socialiste rallié REM et la candidate du FN.

Olivier Gaillard députée de la 5ème circonscription du Gard

Pour résumer, il faut retenir, le 5/1 de la République en Marche contre le Front national, un score très large mais pas une victoire totale et surtout une victoire sur fond de très forte abstention dans le Gard (56,51%).