Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections législatives 2017 avec France Bleu Bourgogne

Législatives en Côte-d'Or : Kheïra Bouziane définitivement pas investie ? Elle nie

vendredi 7 avril 2017 à 19:03 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Bourgogne

D'après le premier fédéral du Parti Socialiste en Côte-d'Or, le recours de l'actuelle députée de Côte-d'Or aurait été rejeté par le bureau national du PS, ce jeudi soir. Dans un communiqué, Kheïra Bouziane explique ne pas avoir été informée.

Kheira Bouziane est actuellement députée de la 3eme circonscription de Côte-d'Or.
Kheira Bouziane est actuellement députée de la 3eme circonscription de Côte-d'Or. © Maxppp -

Côte-d'Or, France

Le bureau national du Parti Socialiste, réuni ce jeudi au siège du parti à Paris, aurait rendu sa décision concernant l'investiture dans la 3ème circonscription de Côte-d'Or. "Le bureau national de ce jour a validé les candidatures aux législatives suivantes, explique ainsi un communiqué de Michel Neugnot, le premier fédéral du PS en Côte-d'Or. 3ème circonscription : Anne Dillenseger ; 4ème circonscription : Patrick Molinoz (PRG) ; qui s'ajoutent aux candidat-e-s déjà investis : 1ère circonscription : Sladana Zivkovic ; 2ème circonscription : Pierre Pribétich. Pour ce qui concernent la 5ème circonscription et les suppléances, le bureau national recommande un accord départemental avec EELV." Le recours déposé par Kheïra Bouziane, actuelle députée, aurait donc été rejeté à la faveur d'Anne Dillenseger.

"Des personnes bien informés laissent entendre"

Proche d'Arnaud Montebourg et considérée comme une frondeuse, Kheïra Bouziane n'avait pas emporté la majorité des voix des militants, en fin d'année dernière, lors d'un vote de consultation. A la surprise, c'est Anne Dillenseger, adjointe au maire de Dijon qui était arrivée en tête, décrochant plus tard, la préférence des cadres du parti. Dans un communiqué ce vendredi soir, elle répond à Michel Neugnot : "Des personnes semblant bien informées laissent entendre que le bureau national du Parti Socialiste réuni jeudi soir aurait arrêté la liste des investitures pour les prochaines élections législatives. Il aurait en particulier donné sa décision sur la troisième circonscription pour laquelle je suis candidate. A ce jour, aucune décision officielle ne m’a été transmise, aucune délibération n’a été publiée."

"Le bureau national de jeudi soir n’avait pas pour objet les investitures aux législatives, explique encore savoir la députée. Seule la stratégie vis-à-vis des partenaires du Parti Socialiste et envers les désaffections vers En Marche a été, à ma connaissance,abordée. En outre, les conclusions de la médiation suite au recours que j’ai déposé pour non-sincérité du scrutin interne pour les investitures ne m’ont pas été communiquées." Sans préciser si elle compte maintenir une candidature dissidente le cas échéant, à deux semaines du premier tour de la présidentielle, Kheïra Bouziane veut pour l'instant se concentrer sur la campagne de Benoit Hamon.