Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Périgord

Législatives en Dordogne : ce qu'il faut retenir du second tour

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord dimanche 18 juin 2017 à 23:14

Ce qu'il faut retenir du second tour des législatives en Dordogne.
Ce qu'il faut retenir du second tour des législatives en Dordogne. - Morgane Schertzinger - Maxppp

Le second tour des élections législatives en Dordogne a vu la victoire des quatre candidats de la République en Marche. Il faut aussi noter le très fort score de l'abstention dans le département.

La République en Marche gagne partout

Le parti d'Emmanuel Macron a fait une razzia en Dordogne. La République en Marche s'est imposé dans les quatre circonscriptions de la Dordogne. Philippe Chassaing, dans la première circonscription et Jean-Pierre Cubertafon dans la troisième ont toutefois obtenu un score très serré avec leurs adversaires. Le premier a recueilli 52,53% face à Hélène Reys de la France Insoumise, quant au maire de Lanouaille (qui va laisser son mandat) il a obtenu 51% des suffrages face à Colette Langlade du Parti Socialiste. Le député le mieux élu est Michel Delpon dans la deuxième circonscription avec plus de 66% des suffrages. Jacqueline Dubois s'impose avec 56% des voix face à Emilie Chalard de la France Insoumise.

L'abstention, grande gagnante de ce second tour

Près d'un électeur sur deux ne s'est pas déplacé aux urnes pour ce second tour des législatives en Dordogne. Avec une participation globale de 50.26% (abstention 49.74%) c'est plus de onze point de moins qu'il y a cinq ans en 2012 et cinq points de moins qu'au premier tour du 11 juin. C'est dans la troisième circonscription que la participation a été la plus forte (55,58%) et dans la deuxième qu'elle a été la plus faible (47,25%).

Une femme entre dans l'Histoire

Colette Langlade avait été la première femme députée du Nontronnais en 2008. Jacqueline Dubois entre dans l'histoire. L'enseignante à la retraite devient la première femme députée de la quatrième circonscription de Dordogne. Elle succède à Germinal Peiro qui a occupé son siège à l'assemblée pendant vingt ans, un autre chiffre qui restera dans l'Histoire de cette circonscription.

Les bizarreries du scrutin

Emilie Chalard et Jacqueline Dubois ont réalisé une parfaite égalité dans deux communes de la quatrième circonscription. A Orliac, elles ont obtenu 11 voix chacune. A Saint-Pompont, elles récoltent 72 voix l'une et l'autre. Il faut aussi noter qu'à Saint-Cassien et Bourniquel, Robert Dubois du Front National n'a obtenu qu'une seule voix.