Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les élections législatives avec France Bleu Périgord

Législatives en Dordogne : défilé de candidat(e)s sur le marché de Terrasson

-
Par , France Bleu Périgord
Terrasson-Lavilledieu, France

Les législatives approchent. Le premier tour aura lieu le 11 juin, dans une grosse semaine. Alors sur les marchés, les candidats s'activent pour séduire. Dans la quatrième circonscription de la Dordogne, ils sont 17 au total. Et plusieurs étaient sur le marché de Terrasson ce jeudi

La candidate de La République en Marche sur le marché de Terrasson
La candidate de La République en Marche sur le marché de Terrasson © Radio France - Antoine Balandra

Il sont 17... 17 candidats en lice qui espèrent tous devenir député du Périgord noir et prendre la succession de Germinal Peiro, le député PS sortant.

A presque une semaine du premier tour des législatives, ils étaient nombreux ce jeudi sur le marché de Terrasson. pour se présenter ou tenter de convaincre. Dans un contexte plus incertain que jamais. Avec des dissidences à gauche comme à droite et la présence de nombreux candidats issus de la société civile, non soutenus par des partis.

Jérôme Peyrat en discussion sur le marché de Terrasson
Jérôme Peyrat en discussion sur le marché de Terrasson © Radio France - Antoine Balandra

Jacqueline Dubois, la candidate de La République en marche espère surfer sur le succès d'Emmanuel Macron lors de la présidentielle.

"Les gens ne me connaissent pas, mais c'est normal, je me présente à eux, et l'accueil est chaleureux" assure la novice en politique

Elle table sur une volonté supposée des électeurs de donner une majorité à Emmanuel Macron. Mais la candidate est gênée par l'affaire Richard Ferrand, le ministre de la cohésion des territoires, visé par une enquête du parquet de Brest suite à une ancienne affaire immobilière dans laquelle certains le soupçonnent de favoritisme.

Duel à droite

Voilà qui pourrait faire les affaires des autres prétendants. Et ils sont nombreux à lorgner sur la succession de Germinal Peiro dont de nombreuses personnalités locales comme le maire de Sarlat Jean-Jacques de Peretti, ancien ministre et conseiller d'Etat, qui se dit "bien implanté, connu, reconnu". Et qui assume son CV fourni : "je suis sans mieux préparé que d'autres" glisse-t-il en taclant son adversaire à droite Jérôme Peyrat.

Jean Jacques de Peretti le maire de Sarlat à Terrasson
Jean Jacques de Peretti le maire de Sarlat à Terrasson © Radio France - Antoine Balandra

Le candidat investi par Les Républicains lui, compte bien surfer sur sa notoriété en sarladais et pense que les périgourdins du secteur donneront une prime aux politiques bien connus au niveau local et donc à lui-même, maire de La Roque Gageac. Et il espère convaincre en promettant de ne se consacrer qu'à sa circonscription en cas d'élection : "je suis candidat pour être député à temps plein, le précédent député était éternellement ministrable, mais je pense qu'il ne faut pas prendre non plus un ancien ministre, donc prenons un député" en taclant en retour Jean Jacques de Peretti.

Les autres candidats en lice dans la 4e circonscription :

1/ France Insoumise : Emilie Chalard 2/ Fraternité citoyenne : Marc Jutier 3/ EELV François Coq 4/ Front National Florence Joubert 5/ LO Necati Yildirim 6/ PARDEM : Jean Michel Toulouse 7/ Parti occitan : Stéphane Roudier 8/ Parti Communiste : Joëlle Montupet 9/ UPR : Cécile Faucher 10/ UDI : Edwige Gorisse 11/ SE Nathalie Manet Carbonnière 12/ SE Thomas Michel 13/ Mouvement 100% AEI : Chrystelle Chambon 14/ Parti socialiste : Benjamin Delrieux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess