Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les élections législatives avec France Bleu Gironde

Législatives en Gironde : Noël Mamère choisit la France Insoumise

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu
Bègles, France

Après l'élimination de la socialiste Naïma Charaï, dont il était le suppléant, Noël Mamère a fait son choix entre les deux candidats encore en lice dans la troisième circonscription de Gironde : il votera au second tour pour le candidat de la France Insoumise.

Noël Mamère aura été pendant 20 ans le député de la 3ème circonscription de Gironde
Noël Mamère aura été pendant 20 ans le député de la 3ème circonscription de Gironde © Maxppp -

Deux candidats restent en lice pour le second tour des élections législatives dans la troisième circonscription de Gironde , celle de Bordeaux-Sud-Bégles-Talence Villenave d'Ornon : Marik Fetouh, adjoint au maire d'Alain Juppé à Bordeaux, et candidat de la République en Marche, et Loïc Prudhomme, de la France Insoumise. Le premier a recueilli un peu plus de 33% des suffrages, contre 19% au candidat mélenchoniste. Naïma Charaï, la candidate socialiste , arrivée troisième avec 17,5% des voix, est éliminée.

Noël Mamère, le député sortant de la circonscription; qui était le suppléant de Naïma Charaï pour ce scrutin , a fait son choix : il soutient officiellement le candidat de la France Insoumise.

"Avec ma majorité, nous n'avons pas d'état d'âme : nous pensons que le candidat de la République en Marche ne correspond pas à nos valeurs, et nous souhaitons que les valeurs de gauche soient représentés à l'Assemblée Nationale " - Nöel Mamère, maire de Bègles

Ce soutien intervient alors que les socialistes de la circonscription se déchirent sur la position à adopter pour le second tour. Naïma Charaï a appelé elle aussi à voter pour Loïc Prudhomme, considérant que "les valeurs et les projets portés par la République en marche représentent une menace pour le pays". Mais dans le même temps, Isabelle Boudineau, première adjoint au maire de Nöel Mamère à Bègles, annonce son ralliement à Marik Fetouh

"Ce n'est pas dans mon rôle d'arbitrer ce qui se passe au sein du Parti Socialiste, mais cette différence est la preuve que ce parti est en grand état de délabrement. Isabelle Boudineau a choisi son camp, elle est en train de s'isoler au sein de la majorité municipale.

Noël Mamère estime que tout cela "ne sera bientôt plus son affaire", puisqu'il va laisser fin juin le fauteuil de maire qu'il occupait depuis 28 ans. Il a déjà désigné son successeur : Clément Rossignol, écologiste, qui est actuellement l'un de ses adjoints.

"Je ne me reconnais pas dans le candidat d'En Marche" Noël Mamère

A LIRE AUSSI

Législatives-1er tour : La République en marche en tête dans les 12 circonscriptions de Gironde, découvrez les résultats

Choix de la station

À venir dansDanssecondess