Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Gironde

Législatives : qui est Eric Poulliat, le nouveau député REM de la 6e circonscription de Gironde

Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde dimanche 18 juin 2017 à 22:37

Eric Poulliat est le nouveau député de la sixième circonscription de Gironde
Eric Poulliat est le nouveau député de la sixième circonscription de Gironde © Radio France - Yves Maugue

Eric Poulliat, de la République en Marche, a été élu ce dimanche député de Mérignac-St Médard en Jalles, en battant Marie Recalde, la députée socialiste sortante, au second tour des élections législatives 2017.

Eric Poulliat est le nouveau député de la sixième circonscription de la Gironde. Elle comprend 7 villes des cantons de Mérignac et Saint-Médard en Jalles. C'était la circonscription de Michel Sainte-Marie, l'ancien maire de Mérignac, élu de 1973 à 2012 - sauf un intermède entre 1993 et 1997. Marie Recalde, battue aujourd'hui, lui avait succédé il y a cinq ans.

Bio Express

  • Eric Poulliat
  • La République en marche
  • 6ème circonscription de la Gironde (Mérignac, Saint Médard-en-Jalles, Le Haillan, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Jean d'Illac, Martignas-sur-Jalle, Le Taillan-Médoc)
  • 42 ans, Fonctionnaire territorial à la Direction de la Culture de la ville de Mérignac. Marié, père de deux enfants
  • Premier mandat électif

Portrait

Eric Poulliat a beau faire partie des députés macronistes qui n'ont jamais été élus , il n'ignore rien pour autant des rouages de la politique. Fils d'un militaire et d'une coiffeuse, cet habitant de Saint-Médard-en-Jalles, fut pendant six ans, jusqu'en 2014, le directeur de cabinet de Serge Lamaison, le maire socialiste de la ville. Il a adhéré au PS en 2005, a même été secrétaire de section, avant de quitter le parti il y a trois ans. Il se targue d'avoir été parmi le premier millier d'adhérents d'En Marche, mouvement qu'il a contribué à organiser en Gironde, et dont il est devenu référent départemental adjoint. Chef de projet à la Médiathèque de Mérignac, il a émis l'hypothèse, une fois élu, de ne pas siéger dans la commission de la défense, comme ses prédécesseurs en avaient pris l'habitude.

►►► A lire aussi : Tout savoir sur la sixième circonscription de la Gironde