Politique

Législatives en Isère | J.D. Mermillod Blondin : "si j'ai de l'ambition je reviendrai vous voir"

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère mercredi 23 septembre 2015 à 9:09

Jean-Damien Mermillod-Blondin
Jean-Damien Mermillod-Blondin - mairie de Corenc/droits réservés

Le maire de Corenc et chef de file de l'opposition de droite à la Métropole grenobloise était l'invité de France Bleu Isère matin.

S'il soutient l'idée de la majorité écologiste- socialiste de passer en "zone 30" sur l'ensemble de l'agglomération grenobloise, Jean-Damien Mermillod-Blondin se montre critique sur le reste. Il dénonce notamment la paralysie des grands chantiers comme l'élargissement de l'A480 en raison de l'opposition des écologistes.

Jean-Damien Mermillod Blondin joue aussi la carte du novice en politique. Élu maire de Corenc en 2013 suite à la démission de son prédécesseur Jean-Pierre Vicario, il a été réélu sur son nom aux municipales l'année suivante. Président du groupe d'opposition à la Métropole depuis 2014 il revendique son indépendance vis à vis des partis politiques même s'il se dit proche du "Nouveau centre".

Jean-Damien Mermillod-Blandin

Et la suite ? "JDMB" ne cache pas qu'il prend gout à la politique... mais refuse pour l'instant de dire s'il sera candidat aux législatives en 2017 sur la 1ere circonscription. Tout juste concède-t-il ne pas être candidat pour les régionales de décembre. Pour le reste : "si j'ai de l'ambition, je reviendrai vous voir" déclare-t-il à France Bleu Isère.  En clair il laisse la porte entrouverte, alors on prend date...